Apprenez à programmer un rythme jazzy en MIDI

13th Aug 2013 | 14:35

Nous vous montrons comment programmer un rythme de batterie qui swing

Les principaux éléments de la structure rythmique d'un titre jazz sont la basse et la batterie.

Le kit de batterie basique utilisé dans le jazz ressemble à celui utilisé dans d'autres types de musiques acoustiques. On retrouve ainsi une caisse claire, une grosse caisse, des toms, un charley et les cymbales crash et ride.

Cependant, vous n'entendez jamais un batteur de jazz jouer un groove rock en 4/4 ou un beat pop. En jazz, le charley et/ou la cymbale ride sert souvent à épaissir l'effet rythmique, en utilisant notamment un effet swing ou syncopé. La grosse caisse, la caisse claire et les toms servent seulement d'embellissements si nécessaire.

Suivez notre tutoriel pas-pas pour recréer un rythme de base jazzy rien qu'en vous appuyant sur la programmation MIDI.

Pour aller plus loin dans la programmation rythmique jazz, procurez-vous le numéro de septembre de Computer Music (CM194).

Étape 1: La section rythmique typiquement jazz se base sur un motif swing très caractéristique joué sur la cymbale ride. Nous utilisons le kit standard NY Avatar dans Superior Drummer 2 en ayant pris soin d'activer l'option Balais (Brushes). Sachez que vous pouvez utiliser n'importe quel kit de batterie pour ce tutoriel. Nous commençons par programmer ce riff répétitif sur la cymbale ride en utilisant la croche comme figure rythmique.

Étape 2: Le Swing et le shuffle sont deux types de groove bien distincts. Votre séquenceur devrait être capable de vous proposer les deux fonctionnalités. Nous utilisons ici la fonction Swing de Cubase et l'onglet Quantification. Dès lors que nous augmentonsle swing, la grille de quantification change, modifiant au passage la position de la croche sur l'off-beat. Nous modifions la valeur du Swing à 100%, sélectionnons toutes les notes et cliquons sur le bouton Quantification (ou Q sur le clavier).

Étape 3: Vous devriez entendre un motif jazzy facilement reconnaissable. Dans la musique rock et dance, il est habituel d'amplifier les temps 2 et 4 avec un coup de caisse claire; en jazz, le batteur donne plutôt un coup de charley avec son pied gauche. On va donc programmer un son de charley (notez qu'il faut programmer un son "closed" et pas une frappe!) sur les temps 2 et 4.

Étape 4: Ajoutons une grosse caisse et une caisse claire. À l'instar des autres styles qui utilisent le 4/4 comme signature rythmique, les coups de grosse caisse et caisse claire en jazz ne sont jamais joués exactement sur le temps. Nous créons une nouvelle piste pour programmer la grosse caisse et la caisse claire comme ci-dessus. Dans Cubase, nos notes se mettent directement en position Swing, car nous avons toujours cette fonction activée. Si votre séquenceur n'effectue pas ce processus, il vous faudra requantifier cette piste.

Étape 5: À l'écoute, notre batterie swing bien, mais tous les coups sont donnés avec la même vélocité. Elle sonne donc de manière trop agressive pour du jazz. Nous baissons la vélocité de chaque note à 100 pour commencer. Nous devrions avoir plusieurs variations de dynamique, avec parfois le temps 2 un peu plus appuyé. Nous ajustons alors la vélocité de chaque note à la main pour obtenir le résultat ci-dessus.

Étape 6: Le groove est lui aussi trop rigide. Nous utilisons alors la fonction de quantification aléatoire de Cubase pour que chaque note jouée change toute les huit croches. C'est une excellente astuce pour casser l'effet 'machine gun' que l'on retrouve dans les motifs rock et métal! Pour finir, on ajoute quelques ghost notes sur la caisse claire. On coupe directement leur effet grâce à une faible vélocité sur celles-ci aux endroits stratégiques.

Share this Article
Google+
Edition: FR
TopView classic version