Apprenez à mixer les voix jazz

1st Apr 2014 | 06:48

Apprenez à mixer les voix jazz
Sur un air de Jazz !

Les musiciens de Jazz ont tendance à donner à leur chanteur beaucoup d'espace. Ici, nous ne parlons pas de la distance qui les sépare en studio d'enregistrement ! Parce que la plupart des classiques du jazz sont plutôt doux et riches de différentes saveurs, il est pour nous facile d'analyser les différences de variations dans la voix des chanteurs. En d'autres mots, si l'on n'effectue pas les bons traitements sur la voix, les auditeurs vont de suite l'entendre !

Obtenir une voix classique du jazz n'est pas très compliqué si l'on respecte certains principes. La première règle et la plus importante est qu'il faut conserver la voix du chanteur la plus naturelle possible. Lorsque l'on traite ce type de voix, on essaie de mettre en avant les qualités de celle-ci, non pas de les masquer.

Donc, lorsque vous ajouter, disons, de la réverbe sur les parties vocales, il faudra éviter d'aller chercher les réglages les plus extrêmes. Si vous pensez que les auditeurs entendront vos manipulations, faites machine arrière.

Ce n'est en aucun cas une règle obligatoire, mais essayez de laisser de côté les plug-ins qui colorent trop le son. Par exemple, un égaliseur transparent est bien plus utile qu'un autre qui possède un caractère sonore trop affirmé.

Encore mieux, mais toutefois pas essentiel, si vous avez sous la main un bon égaliseur qui fait son job sans colorer le son, vous allez pouvoir décemment travailler.

La compression est quant à elle une épineuse question en ce qui concerne le mixage d'un titre jazz. Certains producteurs osent même dire qu'il faudrait même ne jamais l'utiliser. En évitant la compression, disent-ils, la dynamique naturelle de la prestation est préservée. Nous préférons partir du constat que seules les oreilles peuvent faire un bon travail. Si vous pensez que votre chanteur en aurait bien besoin, alors allez-y !

À suivre : Cinq étapes pour des voix jazz fluides et douces

Apprenez à mixer les voix jazz
L'égalisation

Étape 1: Commençons par l'égalisation. Le plug-in que nous utilisons ici le Slim Slow Slider LPGEQ à phase linéaire, mais il est aussi possible d'utiliser un égaliseur plus transparent. Pour commencer, nous entendons un hum dans les basses fréquences, ce que l'on trouve beaucoup dans les voix jazz. On coupe alors tout ce qui se situe sous les 50Hz pour adoucir les choses. Vous pouvez également couper quelques fréquences dans les aigus.

Apprenez à mixer les voix jazz
Boostez gentillement les médiums

Étape 2: Il est très rare de booster les aigus dans les voix jazz. En le faisant ainsi, vous la mettez trop en avant, alors que l'on recherche d'abord la douceur et la clarté. Sur cet exemple, nous boostons légèrement les médiums. On ajoute un peu de dB entre 1,3 et 3,5kHZ, ce qui permettra à la voix de percer davantage dans le mix général.

Apprenez à mixer les voix jazz
Une légère compression ?

Étape 3: Nous avons choisi d'utiliser un peu de compression ici, juste pour gérer les crêtes de la piste vocale. Nous opérons très délicatement, avec un réglage de seuil (Threshold) très léger, un faible Ratio et une généreuse dose d'Attack et Release. Nous ne cherchons pas à épaissir la voix; plutôt à conserver un volume constant tout du long.

Apprenez à mixer les voix jazz
Laissez entrer la chaleur

Étape 4: Au lieu de jouer sur la compression, on va insuffler un peu de chaleur avec une émulation d'ampli ou un plug-in de distorsion. Dans la plupart des cas, ce procédé est très bénéfique pour le son que vous traitez ou même l'ambiance générale du morceau. Nous insérons le plug-in TAL-Tube en prenant soin d'ôter alors la compression; les deux en même temps risquent de colorer trop fortement l'ensemble.

Apprenez à mixer les voix jazz
Réverbe

Étape 5: Bien que nous n'en ayons pas forcément besoin dans le cas présent, la réverbe sur les voix jazz est l'une des meilleures façons d'améliorer le son général. Cependant, c'est aussi un piège lorsqu'on utilise cet effet à trop forte dose. L'une des meilleures tactiques à adopter est de placer dans le mix un son qui paraît très naturel, avec une réverbe que l'on perçoit pleinement, et ensuite baisser le réglage Dry/Wet jusqu'à ce que la réverbe soit à peine audible.

Share this Article
Google+

Most Popular

Edition: FR
TopView classic version