Mon studio et moi : Tim Green dans son studio parisien

11th Nov 2013 | 11:14

Mon studio et moi : Tim Green dans son studio parisien
Tim Green
Bienvenue dans mon monde : Tim Green dans sa demeure parisienne

En quatre ans, Tim Green enchaîne les succès. Il sort un premier single electro/tech house intitulé Little Flies, suivi de deux titres déjà considérés comme des classiques : Revox et Mr Dry. Il rafle au passage le titre de 'Best Breakthrough Producer' (Meilleur producteur dans la catégorie découverte) décerné par le magazine DJ Mag dans le cadre du Best of British Award en 2010.

Les sets DJ de Green sont réputées pour leur mélange ingénieux de styles. Son travail de production et ses compositions exubérantes ont d'ailleurs largement dépassé les frontières de la Minimal Techno et de la Deep House.

Ces shows tapageurs se distinguent nettement de ce que font ses pairs mais ils ne sont qu'un aspect de son travail. Il a aussi à son actif, une liste impressionnante de singles et de remix. Mais pour l'heure, il est tout occupé à l'élaboration de son premier album qui, il l'a promis, est en train de prendre une nouvelle direction. Tout cela, depuis son studio dont l'installation devrait faire quelques envieux... Nous les premiers !

Mon studio et moi : Tim Green dans son studio parisien
Moog Voyager

"Je ne l'ai pourtant pas depuis longtemps mais je le trouve génial ! J'avais déjà utilisé un Minimog original sur certains de mes enregistrements ; il appartenait à mon père. Mais celui-ci est beaucoup plus facile à utiliser. Il a des presets et un son génial."

Mon studio et moi : Tim Green dans son studio parisien
JoMox MBase II

"C'est un générateur de sons de kick. Il possède une diversité de sons incroyable, issus notamment du Roland 909. Il offre une grande liberté en matière de sculptage des sonorités."

Mon studio et moi : Tim Green dans son studio parisien
Enceintes de monitoring ATC

"Je les ai depuis un an et demi. À mon avis, elles sont parfaites. Je ne crois pas que je les remplaçerai un jour."

"Elles ont un son très équilibré sur toute la gamme de fréquence et pour tous les styles de musique. Avant j'utilisais les Mackie HR824, et avant ça, les Tannoy Reveals."

Mon studio et moi : Tim Green dans son studio parisien
Compresseur dbx

"Je l'ai déniché sur ebay. C'est un vieux truc des années 1970. Il marche particulièrement bien sur les parties vocales."

Mon studio et moi : Tim Green dans son studio parisien
Baby Taylor Acoustic

"Alors ça, c'est ce que j'ai de plus précieux. C'est un vrai plaisir de la prendre et d'y plaquer quelques accords pour trouver des idées."

Mon studio et moi : Tim Green dans son studio parisien
Apple iMac and Nord Modular G2

"J'ai ce synthé modulaire Nord depuis des années. Je l'utilise sur beaucoup de mes morceaux. Il est particulièrement intéressant parce qu'il a un logiciel associé que j'utilise sur mon ordinateur. C'est donc très efficace pour éditer chaque son en profondeur."

"Le Mac est au centre de tout le système. J'y fait tourner Logic et Ableton. J'ai quand même composé des trucs avec Atari ST mais c'était pour m'amuser... Nous avons toujours été 'pro Macs'. Je ne le regrette pas !

Mon studio et moi : Tim Green dans son studio parisien
Art Multiverb Alpha 2.0

Ça, c'est un multi effet qui ne m'a rien coûté. Combiné à l'Alexis Midiverb 4 au-dessous, on obtient de belles réverbes. Avec le compresseur 3630 également bon marché que j'utilise pour la dance, j'arrive à en tirer des trucs vraiment bien.

Mon studio et moi : Tim Green dans son studio parisien
Sony TC-135SD Cassette Recorder

"Encore un truc pas cher que j'ai déniché sur ebay. C'est un très bon outil pour faire transiter des sons numériques.

"Je le fais saturer pour en sortir de belles compressions et des distorsions avec un son analogique. Ensuite, je renvoie le tout sur l'ordinateur."

Share this Article
Google+
Edition: FR
TopView classic version