Mon studio et moi : le studio londonien de Max Cooper

12th May 2014 | 14:23

Mon studio et moi : le studio londonien de Max Cooper
Bienvenu !

Depuis plusieurs années, Max Cooper s'est bâti une belle petite réputation dans le milieu avec de très bons EPs, des remixes époustouflants et de fabuleuses sessions DJ. Avec la sortie de son premier album, Human, sa base de fans devrait rapidement faire des petits... une reconnaissance entièrement méritée.

Nos amis deFuture Music ont récemment rencontré Cooper dans son studio londonien situé au Nord de Londres pour en savoir un peu plus sur les outils qu'il utilise pour sa musique.

Mon studio et moi : le studio londonien de Max Cooper
Synthétiseur Dave Smith Prophet '08

"Il est gigantesque. Sa force surtout, c'est son nombre de réglages de modulation. Du coup, il peut générer des patches assez complexes. Il y a tout un monde à explorer et il a aussi un son au caractère analogique très sympa."

Mon studio et moi : le studio londonien de Max Cooper
Moog Minitaur

"Quand je me suis procuré le Moog Minitaur, j'avais en tête de me prendre un truc pas trop cher mais de bonne qualité. Je voulais tester les eaux avant de me jeter dans le monde des synthétiseurs. Le Minitaur est un beau petit modèle ; il a une gamme sonore limitée mais les sons sont géniaux."

Mon studio et moi : le studio londonien de Max Cooper
Akai APC40

"C'est un outil très simple entre Ableton et moi. C'est très utile quand j'ai besoin d'accéder très rapidement à des contrôles. J'utilise aussi l'APC40 sur scène pour déclencher des clips parce que je n'ai pas particulièrement envie de le faire depuismon ordinateur portable. Je m'assure toujours de pouvoir faire ma musique depuis Lemur et l'APC."

C'est pratique et très très robuste ! L'APC est dans mon gigbag depuis deux ans. Elle n'a pas bougé ! Les faders sont un tout petit peu tordus et branlants mais, en gros, elle marche encore très bien et m'a rendu de fiers services !"

Mon studio et moi : le studio londonien de Max Cooper
Hokema Sansula

"J'aime beaucoup ses sons. J'ai fait les remixes d'un enregistrement qui s'appelait Sansula. La compagnie qui fabrique des Sansulas m'en a envoyé un pour me permettre de faire ma musique avec l'instrument réel."

Mon studio et moi : le studio londonien de Max Cooper
Casque Sennheiser HD650 et interface audio Focusrite Saffire 6

"Je me concentre davantage sur la manière d'obtenir la plus grande qualité sonore qui soit plutôt que que de passer mon temps à acheter tout un tas de synthétiseurs. Si tu n'as pas une bonne acoustique, ta musique ne rendra rien. Ce casque est génial ! Il est ouvert, du coup, tu as une expérience spatiale beaucoup plus forte."

La qualité sonore n'est pas mauvaise avec les Focusrite (Saffire 6 ici). J'ai utilisé plusieurs cartes sons et elle les vaut largement. En fait, je crois que la différence entre les cartes sons est minime par rapport à la différence entre une pièce bien ou mal traitée ou de mauvaises enceintes."

Mon studio et moi : le studio londonien de Max Cooper
Ableton Live 9

"Ableton est génial. Il est incroyablement facile d'utilisation et le glisser-déposer est très intuitif. Le truc vraiment bien avec Ableton, c'est qu'il est constamment développé et mis à jour. La quantité des changements intervenus depuis cinq ou dix ans sont impressionnants. Cet outil qui au départ se voulait un instrument basique pour la scène est devenu un logiciel de production musicale énorme et polyvalent."

Mon studio et moi : le studio londonien de Max Cooper
Plug-ins

"J'utilise énormément de trucs de Native Instruments comme Absynth, Reaktor, Massive et Kontakt. J'aime assez Synplant aussi. C'est très sympa. Je l'utilise pour faire des bruits bizarres."

"La réverbe ValhallaRoom est très bien. Je l'utilise beaucoup. Le Moog Modular V d'Arturia est aussi une émulation analogique très sympa que j'ai utilisé sur pas mal d'enregistrements. J'ai tendance à rester un peu en arrière des tendances. Quand je trouve un truc qui marche pour moi, je m'y tiens. Il y a tellement de nouveaux synthés logiciel et de plug-ins sur le marché que c'est difficile de tout connaître. En fait, je suis assez mal placé pour vous parler des derniers trucs sur le marché."

Mon studio et moi : le studio londonien de Max Cooper
iPad apps

"Récemment, je me suis mis à utiliser Animoog qui est génial. J'étais en conversation avec Secret Cinema (Jeroen Verheij) qui me l'a recommandé. Alors, je suis parti l'acheter quand j'étais à Singapour. J'étais assis dans un long courrier jusqu'en Australie et je l'avais dans les oreilles sur mon iPad durant tout le voyage. C'était génial ! J'ai déjà fait peut-être 30 patches dessus. Les nouveaux morceaux sur lesquels je bosse sont fait à partir d'Animoog. Tu peux vraiment faire des super sons avec.

J'utilise aussi Lemur sur iPad comme surface de contrôle. Avec ça, tu as accès à des petites balles qui contrôlent de nombreux paramètres. Elles rentrent en interaction en rebondissant pour créer de nouveaux effets déterminés par tes paramètres. Ces derniers ne sont pas aléatoires bien que ce ne soit pas toujours facile de savoir comment cela fonctionne. En effet, tu as plein de paramètres qui suivent des trajectoires complexes pour engendrer les effets "

Share this Article
Google+

Most Popular

Edition: FR
TopView classic version