Mon studio et moi : le studio de Flume à Sydney

2nd Apr 2014 | 10:24

Mon studio et moi : le studio de Flume à Sydney
Ton sur ton

Rares sont les artistes dont l'ascension à la célébrité a été aussi vertigineuse que celle de Flume. Également connu sous le nom de Harley Edward Streten, c'est en un rien de temps que le jeune créateur s'est retrouvé sur le devant de la scène dance.

La pointure des artistes qui ont collaboré à son premier album éponyme, comme Chet Faker, Freddie Gibbs, Twin Shadow et Ghostface Killah de Wu-Tang pour n'en citer que quelques-uns, prouve si besoin est que le jeune producteur australien est tenu en grande estime.

Le magazine Future Music a récemment eu l'occasion de s'intéresser de près au studio de Flume à Sydney. Là se trouve tout le matériel que le jeune artiste utilise pour créer sa musique éléctronique décalée.

"La plus grosse partie de mon matériel est plutôt standard", dit-il. "Je viens juste d'installer mon studio et il me reste des choses à acquérir."

Concernant la manière dont il s'y prend pour réaliser sa musique, Flume explique "C'est sûr que c'est très important d'obtenir de bons mix etc, mais j'aime garder un élément d'imperfection dans tout ça. Rien de tel que des samples merdiques pour stimuler ta créativité et te pousser à expérimenter."

Mon studio et moi : le studio de Flume à Sydney
Ableton Live

Flume est maintenant un adepte de Live, mais il a commencé par FL Studio. Pourquoi ce changement ?

"Pour moi, ça tient juste à ce qui fonctionne", dit-il. "Je connais beaucoup de gens qui sont restés fidèles à FL Studio et qui créent des trucs extraordinaires. La seule raison pour laquelle je suis passé à Ableton, c'est parce qu'un ami avec lequel je partage le studio m'y a initié. À ce moment-là, il y avait pas mal de choses qu'FL Studio ne pouvait pas gérer mais qui était du ressort d'Ableton. Du coup, petit à petit, je me suis détaché d'FL Studio. Ceci dit, il y a toujours des choses que j'aime mieux sur FL Studio."

"Au bout du compte, c'était ce qu'il fallait que je fasse. Mais si mon pote ne m'avait pas fait découvrir Ableton, je n'en serais pas moins content d'utiliser FL Studio et la musique que j'en produirais serait toujours de qualité."

Mon studio et moi : le studio de Flume à Sydney
Teenage Engineering OP-1

Flume fait partie des amoureux de ce synthé/faiseur de bruit un peu déjanté. Il décrit l'OP-1 comme un instrument "plein de fun etgénial pour expérimenter".

Mon studio et moi : le studio de Flume à Sydney
Akai APC40

Flume nous confirme que l'AkaiAPC40 a son petit coin bien à elle dans son studio, mais que c'est en tournée que ce contrôleur d'Ableton Live prend réellement vie.

"Je n'utilise pas vraiment l'APC40 pour la production. Je l'utilise plus pour les concerts ou pour programmer des séquences en vue de concerts."

Mon studio et moi : le studio de Flume à Sydney
Plugins

"J'aime bien utiliser leGuitar Rigde Native Instrument comme effet sur des parties vocales", explique Flume. "Je m'en sers comme ça assez régulièrement. C'est super de faire passer des trucs par les amplis, et même si je n'utilise pas beaucoup de distorsion, tu peux quand-même obtenir des sons différents et vraiment cool.

"J'utilise pas mal [Sugar Bytes] Turnado, et mon compresseur logiciel préféré est Cytomic The Glue. Je connais Sylenth1 comme ma poche et maintenant je peux en sortir n'importe quel son... c'est LE synthé que je connais vraiment bien."

"J'ai acheté Spectrasonic Omnisphere y'a pas longtemps. C'est super cool, super fun, mais j'ai peur qu'il finisse par détruire mon processeur... j'ai fait l'erreur de l'installer sur mon disque dur !"

Mon studio et moi : le studio de Flume à Sydney
Native Instruments Maschine

On ne sera pas surpris de trouver Maschinedans le studio de Flume, mais pour l'instant il n'en a pas encore tiré avantage tant que ça, nous dit-il.

"Je ne me suis jamais vraiment penché dessus, du coup je n'ai pas tendance à l'utiliser beaucoup", nous explique-t-il.

Mon studio et moi : le studio de Flume à Sydney
Novation ReMOTE 25SL

Ce contrôleur MIDI compact de Novation, très populaire il va s'en dire, sert de clavier à Flume. N'allez pas essayer de vous l'approprier parce qu'il y a fait imprimer son nom dessus.

Mon studio et moi : le studio de Flume à Sydney
Que réserve l'avenir ?

Le studio de Flume est relativement petit mais, comme la plupart d'entre nous, Flume a des projets d'expansion.

"Mon prochain achat sera le Dave Smith Prophet 12, j'y tiens absolument", dit-il. "J'aime bien l'idée de pouvoir me détourner de mon ordi portable pour trafiquer autre chose. Actuellement, j'ai un synthé pour ça."

"Je veux aussi acheter un des contrôleurs Mackie Big Knob et d'autres bricoles. Une fois que j'aurai le Prophet 12, je me pencherai dessus comme il faut avant d'aller acheter autre chose."

Share this Article
Google+

Most Popular

Edition: FR
TopView classic version