Les 10 plus grands albums de rap français

14th Jul 2013 | 09:48

Les 10 plus grands albums de rap français
Assassin
Les 10 plus grands albums de rap français

MusicRadar a sélectionné pour vous les 10 albums rap de référence en France. Les choix ont été difficiles, mais au final, la liste proposée rend justice à ces artistes dont les noms resteront à jamais gravés dans le marbre.

Il faut avouer que le rap français a énormément évolué depuis ses premiers balbutiements au milieu des années 80 jusqu’à aujourd’hui. Si à l’époque on ne jurait que par les sons qui venaient des États-Unis, on a ensuite pu voir éclore une nouvelle génération de rappeurs qui allait donner une véritable identité au hip-hop en France. Les années 90 et le début des années 2000 restent les années fastes de ce courant musical. Mais aujourd’hui, on assiste à un nouvel élan de créativité porté par des artistes de plus en plus touche-à-tout.

On ne vous en dit pas plus, suivez la sélection et (re)découvrez les classiques du rap français.

Les 10 plus grands albums de rap français
IAM – L'école du micro d'argent
Anthologique

Sorti en 1997, l’école du micro d’argent a véritablement bousculé le rap français alors en quête d’une véritable identité sonore. Mais si cet album est considéré comme l’une des pièces maîtresses du rap hexagonal, c’est aussi et surtout pour la qualité des textes.

La plume aiguisée des Marseillais Akhenaton et Shurik’n fait mouche, en évoquant des sujets sombres comme la vie dans les cités (Demain c’est loin) et le proxénétisme (Chez le mac), sans jamais tomber dans le mélodramatique. Kheops, Imhotep et Kephren terminent d’élever L’école du micro d’argent au rang des albums cultes à forcément posséder dans sa discothèque grâce à des sons et une production exceptionnels. En attendant la sortie de leur nouvel album Arts martiens, il n’est pas inutile de réviser ses classiques.

Les titres à écouter: Petit frère, Dangereux et L’Empire du côté obscur.

Les 10 plus grands albums de rap français
NTM – Suprême
Symphonie bestiale

Après le succès de Paris sous les bombes, JoeyStarr et Kool Shen enfoncent le clou en sortant Suprême NTM. L’année 1998 est donc marquée par ce succès commercial, mélange des flows lents et bestiaux de JoeyStarr et la pose sensible de Kool Shen.

Suprême est un tableau de la vie dans les banlieues de la fin des années 90. Ça crie, ça exulte, on utilise le mot hardcore pour définir le son qui débarque sur les platines. NTM s’impose alors comme chef de file d’un mouvement de révolte dont le point culminant sera le concert donné au Zénith de Paris le 25 novembre 1998.

Titres à écouter : That’s My People, Laisse pas traîner ton fils, Ma Benz et Seine-Saint Denis Style.

Les 10 plus grands albums de rap français
Booba - Panthéon
Le cogneur

Si aujourd’hui Booba s’inspire plutôt des grosses productions américaines et use abondamment du Melodyne (correcteur vocal), il faut se rappeler qu’au début des années 2000 il gravait des punchlines bien violentes sur des sons moins hardcore.

En 2004, sur Panthéon, il affirmait défendre un titre de rappeur français, un combat qu’il mène toujours aujourd’hui. «La bête féroce» comme il est dépeint dans la chanson Tallac impose alors un style lourd et se met déjà à dos bien d’autres artistes. La scission avec son ancien label 45 Scientific se fait sentir, le B2OBA nouveau est en cours de développement et commence à imposer sa griffe sur le hip-hop français. Les fans de la première heure ne reconnaissent plus le rappeur qui le blâment de prendre un virage trop mainstream, mais d’autres découvrent une nouvelle écriture. Qui l’aime le suive.

Titres à écouter: Tallac, Bâtiment C

Les 10 plus grands albums de rap français
Lunatic – Mauvais Œil
Changement de ton

C’est en 1994 que le nom de Lunatic commence à résonner. En son sein, un certain Booba partage le micro avec Ali. Après avoir sorti quelques mixtapes, un maxi et après un passage express de Booba en prison, le duo sort Mauvais œil en 2000.

L’album a gagné ses lettres de noblesse grâce à l’antinomie des deux protagonistes; d’un côté Booba est tel qu’on le connaît, plus direct et hargneux dans ses textes alors qu’Ali est plus délicat et joue plus des mots. Les deux personnalités totalement différentes signent des standards du hip-hop français comme HLM 3.

Titres à écouter: Pas l’temps pour les regrets, Si tu kiffes pas, HLM 3

Les 10 plus grands albums de rap français
Orelsan – Le chant des sirènes
Hip-Hop 3.0

Orelsan alias Aurélien Cotentin a surpris tout le monde avec Le chant des sirènes. Il ne sort pas les guns, il sort les bouteilles pour un rap dépressif qui se veut le reflet de la vie des adolescents bercés par les réseaux sociaux et toutes les nouvelles technologies.

Cet album est indubitablement l’une des meilleures satires sociales actuelles. Orelsan caricature avec brio le monde qui nous entoure par des paroles simples et directes. À ces côtés, Skread qui a fait ses armes avec Rohff et Booba notamment, permet au chant des sirènes de conserver une homogénéité parfaite grâce à des beats modernes teintés de sons dubstep.

Titres à écouter: Suicide social, Plus rien ne m’étonne, Des trous dans la tête

Les 10 plus grands albums de rap français
Assassin – Touche d'espoir
La mutation du rap français

Touche d’espoir dresse le tableau d’une jeunesse qui subit de plein fouet les problèmes du début des années 2000. Rockin Squat et Solo dévoilent sur cet album le monde populaire au travers de leurs textes percutants à souhait.

L’album tranche avec les autres productions du groupe, en instaurant un son plus moderne auquel se mêlent quelques beats hardcore. Le mélange des genres permet d’élargir la force de frappe et toucher un public plus large. Rockin’ Squat est d’ailleurs certainement l’un des premiers rappeurs à exploiter des sons plus US notamment lorsqu’il pose en featuring avec Supernatural sur Underground Connexion Part2. Assassin était précurseur des sonorités que l’on retrouve aujourd’hui et, même 13 ans après sa sortie, cet album ne perd rien de sa puissance.

Titres à écouter: Esclave 2000, Touche d’espoir, Sérieux dans nos affaires

Les 10 plus grands albums de rap français
Oxmo Puccino – Lipopette Bar
All That Jazz

Le rappeur Oxmo Puccino est un personnage fascinant et audacieux. En 2006, alors que la majeure partie des artistes lorgne vers les productions massives, Oxmo prend tout le monde à contre-pied. Il relève le défi de mêler rap et jazz.

Sur Lipopette Bar, il conte les histoires qui prennent place dans un bar, en fond sonore le groupe des Jazzbastards. L’exercice n’est pas simple, mais Oxmo réussit au travers de ses personnages à traiter des thèmes usuels du rap (trafic, police, argent…). Lipopette Bar (son deuxième opéra?) est certainement un album non apprécié à sa juste valeur. Oxmo faisait partie des précurseurs d’un courant dans lequel on peut citer Hocus Pocus ou encore Abd Al Malik.

Titres à écouter: Où est Billie?, Black Popaye, Nirvana

Les 10 plus grands albums de rap français
Doc Gynéco – Première consultation
Il fait chaud chez le doc

Les paroles lascives du Doc Gynéco ont enflammé des millions de mélomanes faisant de Première consultation l’un des albums les plus vendus de l’histoire du rap français.

Un succès que l’on doit à l’exotisme des sonorités reggae, soul voire pop qui diffèrent de ce que proposent les DJ de l’époque. Bien évidemment, le rappeur fait du sexe son fonds de commerce (Ma salope à moi, Vanessa, Viens voir le docteur) mais son œil acéré lui permet d’écrire des textes plus fins, à l’image des Filles du moove où il pose un regard critique sur les filles de soirée ou encore Dans Ma Rue qui rend hommage à la Porte de la Chapelle du 18ème arrondissement de Paris, le quartier où il a grandi.

Titres à écouter: Ma salope à moi, Nirvana, Viens voir le docteur

Les 10 plus grands albums de rap français
Rohff – La fierté des nôtres
Double mission

Il est rare qu’un rappeur sorte un double CD et pourtant, Rohff propose 30 chansons sur La Fierté Des Nôtres. Beaucoup critiquent le manque d’homogénéité de cet album, s’attirant au passage les foudres des puristes de la première heure.

Pour cause, les titres trop radio-edit comme Charisme où la chanteuse RnB Wallen pose sa voix. Mais l’ancien membre de la Mafia K’1 Fry signe aussi plusieurs standards comme le son de la Hagra et Ça fait plaisir, invitant en featuring les rappeurs les plus représentatifs de la période comme Alibi Montana, Expression Direkt, Admiral T ou encore Kery James. Ce coup double lui permet alors de faire de La Fierté Des Nôtres un classique du rap français.

Titres à écouter: Le son de la Hagra, Ça fait plaisir, Le son qui tue

Les 10 plus grands albums de rap français
La Rumeur – L'ombre sur la mesure
L'autre côté obscur

Les Parisiens de La Rumeur se font connaître à la fin des années 90 en sortant trois maxis qui les érigent déjà au rang de valeurs sûres du rap français. Le premier album tant attendu sort enfin en 2002 et il s’appelle L’ombre sur la mesure.

L’ambiance est morose voire quasiment froide. Mais voilà, à l’instar d’IAM précédemment cité, la bande d’Ekoué et Hamé brosse les tristes portraits des jeunes qui se heurtent à un système politique déjà fermé. Fidèles serviteurs du rap conscient, les membres de La Rumeur évoquent aussi les sujets du racisme, de l’immigration, de la rue avec véracité et engagement. Chaque titre est une missive où l’on ressent le besoin urgent que la société doit changer, mais ces thèmes abordés ne sont malheureusement aujourd’hui pas encore obsolètes… L’ombre sur la mesure est un must-have dans sa discothèque idéale alors inutile de préciser ce qu’il vous reste à faire.

Titres à écouter: Premier matin de novembre, À 20,000 lieues de la mer, Je connais tes cauchemars.

Share this Article
Google+

Most Popular

Edition: FR
TopView classic version