Rock En Seine 2013 - La sélection MusicRadar

28th Aug 2013 | 09:43

Rock En Seine 2013 - La sélection MusicRadar
L'édition 2013 de Rock En Seine
Entre grandes têtes d'affiche et groupes moins médiatisés, la programmation a suscité l'engouement général d'un public très massif

Pour cette édition 2013, le festival parisien Rock En Seine nous a offert une programmation riche. Outre les grandes têtes d'affiche, ce fut l'occasion de découvrir d'excellents groupes plus confidentiels. 118,000 spectateurs ont foulé les pelouses du Parc de Saint-Cloud ! Cette année, plusieurs invités surprises sont venus rejoindre leurs potes sur scène, on a eu la chance d'entendre ici et là quelques reprises. Bref, l'équipe de MusicRadar en a véritablement pris plein les oreilles. Voici une sélection des concerts pour revivre les meilleurs moments du festival.

Rock En Seine 2013 - La sélection MusicRadar
The Computers
« Nous sommes les sauveurs de vos âmes, les poids lourds du rock n' roll »

Le dimanche, malgré la légère pluie qui s'abattait sur le site, le groupe d'Exeter a littéralement mis le feu au site. Gominés, endimanchés dans leurs costumes 50's encore plein de boue suite à leur prestation du vendredi soir au Reading Festival en Angleterre, le quintette s'est mis un public quelque peu fatigué au départ, dans la poche. Alex Kershaw le très charismatique frontman s'est offert deux ou trois bains de foule, balançant sa Gretsch et sa Rickenbacker sur l'avant-scène totalement détrempée. Une petite reprise de Train In Vain des Clash et la foule était conquise.

The Computers vient de réaliser un gros concert, si ce n'est le plus hallucinant. C'est l'un de nos coups de cœur de cette édition 2013. Comme Alex aime le rappeler:«Nous sommes les sauveurs de vos âmes, les poids lourds du rock n' roll». Si cela peut paraître un peu mégalo de prime abord, il faut avouer qu'il y a une part de vérité dans ce qu'il dit...

Titre à écouter : Mr. Saturday Night

Rock En Seine 2013 - La sélection MusicRadar
Nine Inch Nails
L'énorme surprise

Personne ne s'attendait à ce que Trent Reznor et ses musiciens livrent un concert d'une telle grandeur. Le silence de ces quatre dernières années n'est plus qu'un lointain souvenir, puisque NIN nous présentait, outre les standards du groupe, une nouvelle composition d'Hesitation Marks (Find My Way) qui sortira la semaine prochaine.

Le show proposé était époustouflant. Les fans de la première heure qui arboraient fièrement leur sweat à l'effigie de leur groupe préféré ont eu raison de convaincre les plus réticents venus assister à d'autres concerts. Tous les amateurs de rock sans exception sont unanimes à la fin du set : Nine Inch Nails est une figure de proue des groupes cultes de l'histoire de la musique et ce concert était l'occasion de prouver que NIN a encore beaucoup à offrir.

Titre à écouter : The Hand That Feeds

Rock En Seine 2013 - La sélection MusicRadar
Skip The Use
Énergique et destructeur

Le groupe clôturait deux ans de tournée avec l'album Can Be Late. De la rage, de la folie, voilà les maîtres mots pour décrire ce show propulsé par un Mat Bastard dans une forme olympique. La foule exulte dès les premières notes des tubes Cup Of Coffee et Ghosts que l'on peut entendre sur toutes les radios. Le groupe fait grimper encore un peu plus le thermomètre lorsque les premières notes de Smells Like Teen Spirit de Nirvana retentissent.

Du punk, du groove, des accents pop, la musique de Skip The Use est l'une des plus fédératrices de celles présentées sur cette édition. Dommage que Skip The Use n'ait pas été reçu sur la grande scène, cela aurait été amplement mérité. Vivement leur retour au courant de l'année 2014 avec leur nouvel album déjà en préparation.

Titre à écouter : Cup Of Coffee

Rock En Seine 2013 - La sélection MusicRadar
Franz Ferdinand
La machine à danser

Le groupe écossais aura marqué de son empreinte cette 11ème édition du festival. Venus défendre leur 4ème album Right Thoughts, Right Words, Right Actions, les quatre musiciens n'ont pas fait dans la demi-mesure en offrant au public ses plus grands titres. Du riff, du groove, de la balade : la recette a été parfaite.

Franz Ferdinand s'assure de proposer un show sans moment de répit, en revisitant tous les titres issus de leurs quatre albums. The Dark Of The Matinée, Michael, This Fire, Walk Away, Ulysses, The Fallen... Tout s'enchaîne naturellement, et les titres du dernier album semblent déjà assimilés par la foule. Les refrains de Right Actions et Love Illumination sont repris par l'immense parterre de spectateurs. Franz Ferdinand est indubitablement une machine à tubes et une machine à danser.

Titre à écouter : Love Illumination

Rock En Seine 2013 - La sélection MusicRadar
System Of A Down
La tête d'affiche du festival fait trembler Saint-Cloud

Le groupe est attendu tel le messie par des milliers de fans. Durant toute la journée, la bal incessant des festivaliers portant les T-Shirts, casquettes, sweats du groupe, nous faisait nous rappeler qu'il y avait un événement à ne pas rater.

En effet, SOAD a fait exploser les tympans d'une foule extrêmement massive et compacte. Leurs armes ? Des titres comme B.Y.O.B (à écouter ci-dessous), Chop Suey ou encore Toxicity et Sugar qui viennent clore le set. Daron Malakian pose ses riffs avec une aisance déconcertante et Serge Tankian habille le tout d'une voix tantôt mélodique, tantôt hardcore. L'alchimie opère aussi bien sur les titres agressifs que sur les balades (Lonely Day connue de tous).

System Of A Down, qui n'a pas sorti d'album depuis 2005, devrait rapidement reprendre les chemins du studio. Si le public ne semble pas se lasser de leurs standards, il faudra impérativement lui offrir de la nouveauté pour le retrouver aussi nombreux et conquis ces prochaines années dans les festivals français.

Titre à écouter : B.Y.O.B.

Rock En Seine 2013 - La sélection MusicRadar
Alt-J
Tout en douceur

Alt-J, c'est une parfaite maîtrise de la mélodie grâce à des arrangements très aériens, des harmonies vocales contrôlées avec brio et des rythmes qui frôlent parfois l'électro. La voix atypique de Joe Newman opère rapidement et séduit un public très large. Si l'on a pu par le passé leur reprocher quelques faiblesses en live, ce soir-là, le groupe a prouvé avoir largement les épaules pour venir jouer sur ce genre d'événement.

Le set d'Alt-J fait véritablement figure d’aparté dans ce festival (au même titre que celui de Daughter notamment) par son côté très planant. Parmi les titres phares du groupe, notons Breezeblocks et Matilda. Matilda qui pour l'anecdote, fait référence à la célèbre phrase tirée du film Léon de Luc Besson : This Is From Matilda...

Ce moment de douceur tombe à pic, histoire de reprendre un peu son souffle avant de rejoindre les Écossais de Franz Ferdinand sur la grande scène.

Titre à écouter : Matilda

Rock En Seine 2013 - La sélection MusicRadar
Phoenix
They really feel better

Les Versaillais ont débarqué à Saint-Cloud, à quelques kilomètres de chez eux, avec la firme intention de donner un concert que l'on n'oubliera pas de sitôt. Mettons de côté le « non succès » de leur dernier album Bankrupt!, car Phoenix a fait taire les mauvaises langues en quelques titres.

Ça décoiffe, ça en jette visuellement. La pop de Thomas Mars et de ses potes fait toujours mouche. La fin du concert est presque irréelle: le chanteur s'offre un bain de foule géant pour grimper sur l’échafaudage de la régie à 200 mètres de la scène. L'un des grands moments du festival.

Titre à écouter : If I Ever Feel Better

Rock En Seine 2013 - La sélection MusicRadar
Hanni El Kathib
Une place au soleil

Aux côtés des Black Keys et de Jack White, le phénomène Hanni El Kathib est désormais lui aussi ambassadeur d'un style qu'on ne présente plus aujourd'hui, celui du garage rock blues. Avec deux albums à son actif, le guitariste-chanteur possède pourtant une palette de sonorités bien plus large que ce que l'on peut penser.

Les fans de riffs se sont délectés des anciens You Rascal You et du Dead Wrong qui sonne très fifties. On passe quasiment du côté punk avec Pay No Mind, à la pop sautillante anglaise sur Skinny Little Girl.

L'artiste californien semble bel et bien parti pour s'offrir une place de choix aux côtés des musiciens les plus respectés. Gageons qu'il reviendra très rapidement fouler la grande scène de Rock En Seine.

Titre à écouter : Pay No Mind

Rock En Seine 2013 - La sélection MusicRadar
Major Lazer
& guests...

Major Lazer fait dans l'efficacité. Son but : faire danser le public. Et ça fonctionne. Les titres s'enchaînent avec, vous vous en doutiez, le tube de l'été Watch Out For This. Major Lazer devient plus audacieux lorsqu'il démarre une reprise de Breathe de Prodigy. Le moment phare de ce set restera bien évidemment la venue sur scène de Stromae qui a pu alors livrer l'une des premières versions live de son nouveau single Papaoutai que l'on retrouve sur son nouvel album Racine Carrée.

Titre à écouter : Scare Me

Rock En Seine 2013 - La sélection MusicRadar
Johnny Marr
À l'ancienne

L'ex guitariste des Smiths, du haut de ses 49 ans, faisait figure de vétéran parmi tous les autres groupes du festival. De quoi donner une belle leçon à certains d'entre eux puisqu'il il a prouvé être resté une machine à riffs et un fidèle défenseur de la pop/rock anglaise.

Titre à écouter : The Messenger

Rock En Seine 2013 - La sélection MusicRadar
Tame Impala
La musique hypnotique

Vendredi, 19h. Tame Impala a la lourde tâche de recevoir le public désormais presque au complet à cette heure-là sur la grande scène du festival. La pop psyché rock que livre ces jeunes musiciens est envoûtante. On assiste presque à une énorme orgie hippie. Au premier rang, les fans se dandinent en cadence et à l'arrière, des groupes forment des cercles pour discuter et se délecter des quelques gorgées de bière. Tame Impala peut alors repartir l'esprit tranquille, en ayant l'assurance d'avoir accompli la tâche pour laquelle ils étaient venus : rendre les gens heureux grâce à la musique...

Titre à écouter : Why Won't You Make Up Your Mind ?

Rock En Seine 2013 - La sélection MusicRadar
Eels
À fond la forme !

Mark Olivers Everett et ses musiciens font une entrée remarquée sur scène... tous habillés en survêtement Adidas. Le concert démarre avec des titres très rentre-dedans. Les musiciens qui accompagnent Mark ont un son à couper le souffle. Après ce côté sauvage, Mark enchaîne les balades que le public se plaît à chantonner à l'unisson à l'image du tubesque That Look You Give That Guy.

Titre à écouter : That Look You Give That Guy

Rock En Seine 2013 - La sélection MusicRadar
Black Rebel Motorcycle Club
Les blousons noirs sous les nuages menaçants de Paris

L'ambiance était presque parfaite pour accueillir les membres du Black Rebel Motorcycle Club (BRMC pour les intimes). Une légère pluie glaçante aurait été un must. En effet, la musique sombre, expérimentale et parfois teintée de blues du BRMC a plongé le public dans une transe angoissante.

Le concert ne souffre d'aucun manque et reste fidèle aux attentes d'un public déjà venu les acclamer trois ans plus tôt. Le seul reproche serait peut-être de ne pas avoir suffisamment de titres plus rentre-dedans à l'image de Whatever Happened To My Rock N' Roll pour mieux coller à l'ambiance festival...

Titre à écouter : Whatever Happened To My Rock N' Roll

Rock En Seine 2013 - La sélection MusicRadar
Bloody Beetroots
Rock En Seine se transforme en dancefloor géant

Sir Bob Cornelius Rifo que l'on connaît mieux sous le nom de scène Bloody Beetroots était majestueux sur la grande scène du festival. Dès son entrée, la pelouse s'est transformée en dancefloor géant avec un public qui sautait partout.

Pour ce set, Bob Rifo était bien évidemment accompagné de ces deux musiciens pour le live. Ceux qui ne connaissent pas les Bloody Beetroots ont alors été étonné de voir des musiciens jouer de vrais instruments pour créer ces sonorités avec l'utilisation d'une batterie acoustique et d'une guitare qui viennent côtoyer les samplers et surfaces de contrôle DJ. Mat Bastard de Skip The Use a fait une apparition surprise sur scène pour chauffer le public déjà bien possédé par les beats des Bloody.

Titre à écouter : Out Of Sight (feat. Paul McCartney)

Rock En Seine 2013 - La sélection MusicRadar
Wavves
California Dreaming

Il y a des détails qui ne trompent pas. Si l'on m'avait dit que Wavves était un groupe originaire d'Angleterre ou même du Texas, j'aurais directement crié au mensonge. Wavves est un groupe de Californie, qui nous fait de la musique californienne, point final. Wavves produit une musique directe et simple avec de gros accords façon Green Day et emprunte quelques passages à la surf pop.

Leur dernier album Afraid Of Heights devrait trouver facilement sa place entre ceux des Gaslight Anthem et ceux de The Sharks. Si la fin des années 90 vous manque, Wavves est un groupe qui vous fera revivre les meilleurs moments de cette période. Nostalgie, quand tu nous tiens.

Titre à écouter : Sail To The Sun

Rock En Seine 2013 - La sélection MusicRadar
!!! (Chk Chk Chk)
La musique qui donne le sourire

Afin de repartir du festival avec un sourire au coin de la bouche, il fallait se déplacer vers le fond du site pour absorber une grande dose de bonne humeur qui se dégage des titres de !!!. Le fonds de commerce du groupe est une pop dansante aux accents groovy. C'est ce que l'on a retrouvé dans un public aussi bon danseur que chanteur !

Titre à écouter : One Girl/One Boy

Rock En Seine 2013 - La sélection MusicRadar
Chvrches
L'Électro Pop comme religion

La musique de Chvrches sent les années 80 à plein nez, et alors ? Les programmations sur les vieux claviers et les beats de Roland 808 se marient à la perfection avec la voix de la belle Lauren Mayberry. Après, ceux qui n'étaient pas convaincus n'avaient que 300 mètres à faire pour écouter les énormes beats dancehall de Major Lazer.

Florence & The Machines, Ellie Goulding, London Grammar et désormais Chvrches ont implanté chacune à leur manière un style que beaucoup pensait désuet et qui pourtant aujourd'hui revient en force : l'Électro Pop. Elles ont réussi à faire souffler un vent de fraîcheur dans une musique indé qui semble toucher le plus grand nombre. Rassurez vous les filles, Chvrches aura été une très bonne ambassadrice pour cette édition 2013 de Rock En Seine.

Titre à écouter : Gun

Rock En Seine 2013 - La sélection MusicRadar
Surfer Blood
Entre deux eaux

Les jeunes membres de Surfer Blood nous viennent de Floride. Le groupe, un peu à l'image de leur musique, manque de cohésion. Pourtant, certains passages nous rappellent les meilleurs moments d'un Frank Black au sommet de sa forme, lorsque John Paul Pitts au chant se fait un peu plus rageur au micro et que la distorsion jaillit des amplis.

Ne disons pas que le concert était en deçà de nos espérances. Disons plutôt que le groupe a encore besoin de gagner en maturité pour revenir à la conquête du public français de Rock En Seine.

Titre à écouter : Demon Dance

Share this Article
Google+

Apps you might like:

Most Popular

Edition: FR
TopView classic version