L'info Strat du jour

12th Jun 2014 | 09:00

L'info Strat du jour
L'info Strat du jour
60 ans d'histoire de la Strat

60 jours de Strat : Peu importe comment on voit la chose, mais il est totalement hallucinant de voir que la Stratocaster de Fender, pourtant fabriquée en 1954, est toujours utilisée aujourd'hui.

Bien évidemment, il y a eu quelques modifications apportées au fil des années, mais les fondements, l'âme de la Strat sont quant à eux toujours restés les mêmes, et si l'on nous le demande : oui, c'est un anniversaire que nous voulions souhaiter et qui est immanquable cette année.

Pour les 60 prochains jours, nous ajouterons tous les jours dans cette galerie une info sur la Strat, depuis sa conception jusqu’aujourd’hui, en évoquant tous les artistes qui ont fait la renommée de ce modèle et bien plus encore.

Accrochez votre sangle sur votre Strat, et suivez-nous dans cette aventure longue de 60 ans d'anecdotes et d'histoire. Ça va envoyer sévère...

L'info Strat du jour
1954
Voilà un authentique manche de '54 Strat

Le prix indicatif d'une Stratocaster de 1954 était de 249,50$ (ou 229,50$ sans vibrato). À cela, il fallait ajouter 39,50$ pour l'étui. Cela correspond à 1564€/1439€ aujourd'hui, l'étui coûtant la bagatelle de 247€.

À son lancement, la Strat était un bel objet assez onéreux par rapport à la Telecaster affichée à 189.50$ ou encore à une Gibson Les Paul Goldtop (250$) ou une Gretsch Duo Jet (230$). Qui disait que tout était moins cher avant ?

L'info Strat du jour
1955
Loin d'être un succès instantané

Entre 1954 et 1955, Fender n'a seulement vendu que 720 Stratocasters.

Comme on peut le voir, le chef d'oeuvre de Leo Fender n'a pas été un succès immédiat, surtout en sachant qu'à la même période, plus de 1000 modèles de Telecaster et d'Esquire ont été vendus.

L'info Strat du jour
1956
Strat et peinture de caisse : la paire gagnante

Dans les choix marketing de Fender pour la Stratocaster, il était dit que chaque guitariste pouvait choisir une couleur 'Player's Choice' pour l'achat de leur première Strat. Un supplément de 5% bien évidemment.

Ces coloris étaient ceux proposés par le fabricant Du Pont, spécialiste de l'automobile. Le vernis nitrocellulosique est depuis devenu synonyme de la Strat. Plusieurs des finitions Fender venaient directement de Du Pont : le Fiesta Red a été d'abord utilisé pour la Ford Thunderbirds de 1956, alors que le Lake Placid Blue était la couleur de la Cadillac de 58' !

L'info Strat du jour
1957
Toujours aussi cool aujourd'hui

La Strat est devenue une vraie star cette année-là lorsqu'elle est apparue sur la pochette du premier album de Buddy Holly et The Cricket, The Chirping Crickets.

La Strat Sunburst de Holly Buddy n'a pas non plus manqué de faire tourner les têtes des guitaristes partout dans le monde quand il s'est produit dans l'émission musicale américaine 'The Ed Sullivan Show' en décembre 1957 pour jouer That'll Be The Day et Peggy Sue. Cette diffusion télévisée dans tous les foyers du territoire américain a représenté un moment déterminant dans la carrière de Buddy Holly tout comme pour la renommée de la Strat.

L'info Strat du jour
1958
C'est cette année-là que l'histoire d'amour entre le jeune Eric Clapton et sa Strat a commencé

La finition Sunburst deux-tons passe à une version trois-tons avec l'addition d'une couleur rouge intermédiaire. Les fans inconditionnels de la Strat seront particulièrement heureux d'apprendre que le catalogue de 1958 montre pour la première fois la photo de pied en cap et en couleur d'une Stratocaster customisée : une guitare rouge superbe avec des mécaniques dorées.

De l'autre côté de l'Atlantique, en Grande-Bretagne, un Eric Clapton alors âgé de 12 ans regarde Buddy Holly se produire dans l'émission de variétés anglaise Sunday Night At The London Palladium et découvre l'existence de la Fender Stratocaster.

L'info Strat du jour
1959
Du palissandre ! Trois plis pour la plaque de protection ! Des vis supplémentaires ! Une année importante, chers fans de la Strat...

C'est en 1959 que Fender apporte des changements au design de sa Stratocaster en la dotant d'une touche en palissandre et d'une plaque de protection trois-plis maintenue non pas par huit, mais par onze vis.

En Angleterre, l'embargo sur les instruments de musique américains est levé et le leader du groupe The Shadows, Hank Marvin, devient l'heureux propriétaire de l'une des premières Stratocaster à atteindre le sol britannique. Elle sera par la suite et à jamais indissociable de Marvin et de son groupe, géants du rock 'n' roll instrumental des débuts (et backing band de Cliff Richard accessoirement).

L'info Strat du jour
1960
Cliff et The Shadows s'affichent avec leurs Strat... Elle fait l'envie des guitaristes dans toute l'Angleterre

La première année de cette nouvelle décennie voit la Strat briller aux hit-parades anglais !

Aux States, Buddy Guy écrit son premier single The First Time I Met The Blues pour le label Chess sur une '57 Stratocaster. Pendant ce temps, de l'autre côté de l'Atlantique, Hank Marvin tire le meilleur parti de sa Strat rouge bien-aimée au sein du groupe The Shadows qui se retrouve au sommet des hit-parades avec Apache. Cliquez sur la vidéo promotionnelle ci-dessous pour vous délecter de leur look pull en laine, veste en cuir et de leurs Strat...

L'info Strat du jour
1961
Regardez la taille des cordes que Dick Dale utilise... on dirait des câbles !

Aux États-Unis, le surf rock voit le jour avec le titre instrumental Let's Go Tripping de Dick Dale qui met en valeur son utilisation très particulière et distinctive de la Strat.

Le catalogue 1961 d'un revendeur britannique (Jennings) liste une Stratocaster au prix de 147 livres et quelques sous, soit environ 3660€ de nos jours. Pas une mince affaire... il fallait vraiment vraiment y tenir !

L'info Strat du jour
1962
Les Beach Boys étaient des fans confirmés de la Strat

Fender appliqua ses changements à la Strat en 1962, se concentrant sur la touche en palissandre.

Le changement de radius de la touche en palissandre altéra la manière dont celle-ci se positionnait sur le manche. De nouvelles options de largeur de manche répondant à des appellations codées de A à D (la B étant la plus commune) furent introduites, incluant une largeur plus mince et deux plus épaisses qu'auparavant.

Pendant ce temps, en Californie, un nouveau groupe de talent aux harmonies vocales novatrices baptisé The Beach Boys faisait sa première apparition télévisée à la même enseigne que deux toutes nouvelles Stratocaster. Cool, les mecs, vous gérez !

L'info Strat du jour
1963
Une année qui a donné naissance à de sacrées Strat

L'année 63 a été une année exceptionnelle pour la Strat. Les modifications apportées l'année précédente avaient porté leurs fruits et les ateliers de production de Fender fonctionnaient à tout va.

Peut-être est-ce la raison pour laquelle certaines Strat particulièrement appréciées de guitaristes de grand renom virent le jour cette année-là : naquit entre autres la Number One légendaire de Stevie Ray Vaughan. Quant à Jimmy Hendrix, il possédait au moins une Strat de cette année-là aussi. Regardez la vidéo ci-dessous sur laquelle SRV fait chanter sa Number One pour le seul bénéfice de la première partie des balances.

L'info Strat du jour
1964
Une année de transition

L'année où la Beatlemania s'est propagée en Amérique est également l'année durant laquelle la Strat subit un nombre de modifications s'attaquant à une conception vieille d'une décennie.

Le changement le plus notoire concerne le logo Fender d'origine de style 'spahetti', un design élégant très apprécié qui se vit remplacé par un logo 'transitoire' plus épais dessiné par le graphiste de Fender Robert Perine.

À la fin de cette année-là, la marque s'était défaite des repères de frettes en argile (remplacés par des marqueurs en perloïde) et du celluloïd vert de la plaque de protection qui étaient devenus synonymes des des anciennes Strat.

L'info Strat du jour
1965
Changements à l'ordre du jour

Une année qui a tout changé pour Fender qui se voit racheter par la CBS pour la somme exorbitante de 13 million de dollars (soit 97,5 millions de dollars de nos jours ou 70 millions d'euros). Ce chiffre donne une bonne indication de la valeur acquise par la marque en à peine un peu plus d'une décennie.

L'année 1965 marque également un tournant très controversé dans la carrière de Bob Dylan qui passe à l'électrique en plein Newport Folk Festival en s'affichant avec une Stratocaster en bandoulière. En 2013, cette guitare s'est vendue aux enchères pour la somme de 965.000$, devenant ainsi l'une des Strat les plus précieuses du monde.

L'info Strat du jour
1966
Jimi rejoint le club de la Strat

C'est l'année témoin de la rencontre entre la Stratocaster et ce musicien prédestiné à façonner l'avenir de la marque pour toujours, Jimi Hendrix.

Jimi Hendrix acheta sa première Strat, un modèle blanc de 1964 avec un manche en érable et une touche en palissandre, chez Manny's Music, à New York. Il se la procura pour la somme extravagante de 289$ empruntée à une de ses copines.

Dans un autre coin des États-Unis, sur la South Raymond Avenue de Fullerton, Californie, pour être précis, CBS mettait la dernière touche à la construction d'une nouvelle manufacture Fender estimée à 1,3 millions de dollars et destinée à faire face à une production toujours en augmentation. Ces nouveaux ateliers allaient devenir nécessaires, et sans plus tarder.

L'info Strat du jour
1967
Brasiers, brûlures et Beatles

67 fut une année marquante pour certaines Strat et pour certaines des performances les plus légendaires produites sur ce chef-d'oeuvre de Léo Fender.

Un an seulement après l'acquisition de sa première Strat, Jimi Hendrix prit l'habitude de toutes les détruire systématiquement. C'est sur la scène du London Astoria, un 31 mars, qu'il brûla une Strat pour la toute première fois, réitérant l'expérience au mois de juin suivant, à la fin de son concert au Monterey Pop, et ce malgré les brûlures légères qui lui avaient quand-même valu une visite à l'hôpital la fois précédente.

À la fin de cette année-là, à l'occasion de la présentation de l'album Magical Mystery Tour durant une émission télévisée britannique célébrant la Noël en compagnie des Beatles, George Harrison s'afficha avec sa Rocky Strat psychédélique. Vous pouvez admirer la Rocky dans toute sa splendeur sur le titre I Am The Walrus à (re)découvrir dans la vidéo ci-dessous..

L'info Strat du jour
1968
Gilmour se met à la Strat

La CBS continue d'apporter des changements à la Strat, mais ceux de 1968 ne sont pas tous perçus comme pleinement positifs. En effet, c'est cette année-là que Fender décide de remplacer le vernis nitrocellulosique tant apprécié que la marque utilisait jusque là par des finitions plus épaisses en polyuréthane.

1968 voit également David Gilmour, qui vient à peine de se joindre à Pink Floyd, acheter sa première Strat. Cependant, ses Strat célèbres (le modèle 0001 et la Black Strat) ne sont pas encore nées.

L'info Strat du jour
1969
Jimi se transforme en vraie légende au concert de Woodstock

Pour les fans de la Strat, la fin des sixties fut tristement empreinte du renoncement de Léo Fender à sa marque suite à l'échéance de son mandat de cinq ans au sein de la CBS. Cette histoire d'amour entre Léo et la guitare perdure cependant, même si, depuis lors, le fondateur de Fender n'a plus jamais eu l'occasion de travailler pour cette marque célèbre qui porte encore son nom aujourd'hui.

C'est également en 1969 que le jeu de Strat atteint ce qui est certainement son apogée avec un Jimi Hendrix faisant exploser la scène de Woodstock de son style à nul autre pareil. Une date emblématique dans l'histoire du rock and roll... Regardez le maître à l'oeuvre dans la vidéo ci-dessous :

L'info Strat du jour
1970
L'année de naissance de Blackie

À l'occasion d'une tournée à Nashville, Eric Clapton prit le temps de se balader dans les rues de la ville en compagnie de Delaney & Bonnie. Il y dégota quelques Strat d'occasion qui lui coutèrent environ 100$ chacune. Il conserva les meilleures pièces de ces instruments et en fit l'une des Stratocaster les plus célèbres de tout temps : Blackie.

Avec son manche '57 profil en 'V', son corps '56 revernis de noir et ses micros d'origine variée, la nouvelle Strat d'Eric Clapton deviendra sa guitare principale jusqu'au milieu des années 80. Il la vendra aux enchères au Guitar Centre (Californie) en 2004 pour la somme de 959.000$.

L'info Strat du jour
1971
George endosse sa Strat pour soutenir les victimes de la guerre au Bangladesh

Certaines des modifications les plus controversées de l’ère CBS sont apparues dans la production de Strat sorties cette année-là.

C’est tout d’abord le truss rod qui a bénéficié de l’attention de la marque avec l’introduction d’une vis de forme obus logée dans la tête. Cette vis a permis un accès beaucoup plus aisé au réglage du truss rod et un résultat beaucoup plus efficace aussi. La Strat s’est également vu équiper d’un réglage d’inclinaison de manche accessible via son nouveau style de plaque.

George Harrison, quant à lui, s’était entiché d’une Strat blanche. Elle l’a accompagné durant toute la durée du Concert For Bangladesh, premier concert de charité de l’histoire du rock qu’il avait organisé au profit de la population affectée. Dans la vidéo ci-dessous, George Harrison nous montre comment on s’y prend sur le titre Beware Of Darkness.

L'info Strat du jour
1972
Curtis Mayfield : Superfly

Une année record pour la Strat, 1972 a vu la production et les ventes de cette guitare atteindre leurs plus hauts sommets jusque là, la popularité de la Strat montant en flèche.

Les guitaristes continuaient à inventer de nouvelles techniques sur la belle. Témoin en est Curtis Mayfield qui a notoirement utilisé sa Strat à des fins dévastatrices sur son album Superfly. Sorti cette année-là, cet album est un exemple de groove Strat des plus exclusifs jamais consignés sur bande magnétique.

L'info Strat du jour
1973
L'année du Riff

Le mois de mai de cette année vit Deep Purple sortir Smoke On The Water en version single. Le riff ô combien classique de Ritchie Blackmore, qu'il joue sur cette Strat noire devenue sa marque de fabrique, démarre instantanément.

C'est probablement le plus grand riff de l'histoire, l'un des plus célèbres en tout cas. Écoutez Ritchie Blackmore s'éclater sur ce riff durant un concert US de 1973.

L'info Strat du jour
1974
C'est l'année où Rory sollicite sa Strat déjà usée jusqu'à la corde

Un programme d'expansion massif de la manufacture Fender de Fullerton fut achevé cette année-là, transformant les ateliers de production, les entrepôts et les hangars d'expédition en un espace colossal destiné à faire face à une demande de Stratocaster phénoménale .

Le catalogue de 1974 témoigne d'un nombre d'options disponibles réduit pour les Strats fabriquées sous le régime CBS. Six finitions seulement étaient alors proposées : Sunburst (au prix de 405$), Blond, Noire, Blanche, Naturelle et Walnut (au prix de 425$ pour ces dernières).

Cette même année, Rory Gallagher sortait son album phare Irish Tour '74, exhibant fidèle compagne de route qu'était devenue sa Strat légendaire. Il y avait là matière à se réjouir.

L'info Strat du jour
1975
David Gilmour et The Black Strat donnent le meilleur d'eux-mêmes sur Wish You Were Here

Pink Floyd sort Wish You Were Here sur lequel la célèbre Black Strat de David Gilmour resplendit de mille feux. Shine On You Crazy Diamond... c'est bien vrai.

L'info Strat du jour
1976
Toute de bronze parée et prête à balancer sa dose de rock

Le groupe The Band décide de se retirer de la scène en donnant un dernier concert mémorable où il interprète The Last Waltz en compagnie de nombreuses légendes du rock. À cette occasion, le guitariste Robbie Robertson fait sensation avec sa Strat toute de bronze parée.

Robbie Robertson ne s'en tint pas là et modifia la position du micro intermédiaire de cette Strat déjà exotique pour le placer plus près du chevalet, un système destiné à lui éviter de molester ce micro durant ses séances de jeu aux doigts.

L'info Strat du jour
1977
Ça a l'air de rien, mais ce switch fait toute la différence...

Fender remplace le sélecteur de micro trois positions par un sélecteur cinq positions, mettant enfin un terme à des années de frustration pour les guitaristes soucieux d'accéder aux sonorités 'intermédiaires' de leurs Strat.

1977 est également l'année où la Strat adopte la finition Antigua, un coloris Custom initialement élaboré pour masquer les défauts de fabrication. Elle permit d'injecter un peu de couleur à la gamme Fender des années 70 qui en était assez dépourvue.

L'info Strat du jour
1978
Chic ! C'est Nile Rodgers !

Nile Rodgers découvre un autre débouché pour la Strat : le tube disco.

La célèbre Hitmaker Stratocaster (un corps '60 avec un manche '59 en érable) de Nile Rodgers se fait entendre sur toute la longueur de ce hit gigantesque de Chic que fut Le Freak cette année-là !

Dans la vidéo ci-dessous, Nile Rodgers joue de sa Strat transparente.

L'info Strat du jour
1979
Joyeux 25ème anniversaire !

La Strat fête un quart de siècle en 1979. Fender commémore cette grande date en lançant une Stratocaster 25ème Anniversaire.

Cette édition limitée était équipée de mécaniques Sperzel, d'une plaque de manche chrome à l'estampille de la marque, d'un manche en érable et d'une finition 'argent spécial anniversaire'. Elle était livrée avec certificat d'authenticité au cas où la griffe 'Anniversary' apposée sur le pan coupé supérieur n'aurait pas suffi à proclamer l'exclusivité de son origine.

L'info Strat du jour
1980
ou l'avènement de La STRAT

L'aube d'une nouvelle décennie donne le jour à La STRAT.

Mais oui ! En 1980, Fender décide de raccourcir le nom Stratocaster (qui prenait trop de place dans les conversations), de modifier la tête de la guitare et de l'équiper d'une paire de micros overwound X-1 et de mécaniques dorées. Pour renforcer cette idée d'instrument haut-de-gamme, la marque dote également La STRAT d'un prix en conséquence.

L'info Strat du jour
1981
Vite ! Que quelqu'un appelle Bill Shultz !

Après plusieurs années de déclin, CBS entreprend de repenser Fender.

La compagnie décide de restructurer le comité de direction en mettant le célèbre William Schultz à sa présidence et en nommant Dan Smith à la Direction du Marketing. Également composée de William Mendello, le nouveau management met en place un plan de réorganisation qui se traduira à terme par une remise à niveau de la qualité. S'ensuit alors une renaissance de la marque qui, il y a maintenant 60 ans, donna le jour à la Strat.

L'info Strat du jour
1982
Cette année-là, Fender retourne aux sources

Vers la fin de l'année 1981, Dan Smith décide de remanier la Stratocaster classique. La guitare fait alors un bond dans le temps et une nouvelle Strat voit le jour qui remet à l'honneur les caractéristiques du début des années 60.

Ces Strat Dan Smith très recherchées aujourd'hui sont dotées d'une tête plus petite de l'époque pré-CBS mais sont dépourvues de cette vis de forme obus située au niveau du sillet et destinée à régler la tension du truss rod. La qualité générale commence à s'améliorer, mais le retour des valeurs traditionnelles ne sera cependant, et malheureusement, pas fait pour durer.

L'info Strat du jour
1983
Tout n'allait pas pour le mieux cette année-là...

Deux nouvelles Strat font leur apparition en 1983... qui vont pousser un peu trop loin la formule Strat sacrée.

C'est tout d'abord la Stratocaster Elite qui voit le jour, un instrument conçu pour un marché haut-de-gamme raffiné sur lequel le switch de sélecteur de micro est remplacé par des boutons-poussoirs. Une tentative de modernisation qui ne fait pas mouche, mais le pire reste encore à venir.

Avec sa politique barbare de réduction des coûts de production, CBS décide de modifier certaines caractéristiques de la Stratocaster classique en lui assignant une entrée jack plus discrète et en réduisant le nombre de ses potards de réglage à deux seulement. Le résultat n'est pas des plus heureux, ce qui est sans surprise ! Cette guitare obtient peu de succès auprès des musiciens de par le monde.

Pendant ce temps, Eric Clapton se la joue Dali et affiche une 'Strat molle' sur la couverture de son album Money And Cigarettes.

L'info Strat du jour
1984
Stevie Ray Vaughan Stratte la scène en 84

Si sa production ne faisait pas la fortune de Fender cette année-là, la Stratocaster quant à elle vivait une époque florissante. Elle trouvait un nouveau souffle entre les mains d'une nouvelle super star de la Strat qui faisait ses débuts sur scène en 1984 : Stevie Ray Vaughan.

Le bluesman texan sort son second disque Couldn't Stand The Weather avec Double Trouble au mois de mai et fait salle comble au Carnegie Hall quelques mois plus tard. Il crée aussi de sacrés remous parmi les guitaristes et prouve dans la foulée que les vieilles Strat sont loins d'être mortes.

L'info Strat du jour
1985
CBS vend Fender

Le début de l'année 1985 voit CBS vendre Fender dans un management buy-out pour la somme de 12,5 millions de dollars. La marque et la Strat vont dès lors connaître une ère nouvelle.

La réputation de la Strat atteint de nouveaux horizons entre les mains d'un jeune shreddeur qui sort cette année-là son tout premier album. Son nom : Yngwie Malmsteen.

L'info Strat du jour
1986
Fender présente sa nouvelle Standard

Suite au retrait de CBS, la nouvelle direction Fender implante de nouveaux ateliers dans la ville californienne de Corona et se prépare à restaurer le caractère originel de la Strat avec le lancement de la nouvelle série American Standard.

La nouvelle Standard Stratocaster s'appuie sur les meilleurs attributs de son design d'origine auxquels elle ajoute un manche 22 frettes sur une touche à la surface plus nivelée. Elle s'équipe en outre d'un vibrato amélioré et de pontets de type plat en acier inoxydable. Cette nouvelle Strat, disponible en Arctic White, Noir, Brown Sunburst, Gun Metal Blue, Pewter et Torino Red, marque un tournant décisif dans la destinée de la Strat.

L'info Strat du jour
1987
Lou Diamond Phillips fait honneur à Ritchie dans 'La Bamba'.

Cette année-là, Fender inaugure le Custom Shop de Corona spécifiquement érigé pour fabriquer des instruments uniques et des guitares signature. La Haynes Limited Edition Stratocaster sera l'un des premiers modèles produits par cet atelier.

Pendant ce temps, le grand écran rend hommage à un héros de la Strat, Ritchie Valens, dont la mort tragique inspire le scénario d'un film intitulé 'La Bamba'. La chanson la plus connue du film, une version de La Bamba par Los Lobos, devient un tube mondial. La Strat y apparaît à son avantage.

L'info Strat du jour
1988
Eric et sa Strat signature

Fender crée cette année-là le tout premier modèle signature à l'intention des guitaristes comme vous et moi, la Stratocaster Eric Clapton.

Après avoir remisé sa Strat Blackie en 1987, Clapton aborde Fender avec le projet d'une nouvelle guitare. C'est une Strat Signature qui voit alors le jour et qui remporte un succès immédiat, ouvrant la voie aux centaines de modèles signature qui sont apparus depuis. Elle est équipée d'un manche au profil en 'V', de micros Lace Sensor et d'un circuit de boost des médiums.

Fender n'a en fait pas attendu longtemps pour lancer un autre modèle signature puisque la Stratocaster Yngwie Malmsteen sort cette même année. Fidèle à la célèbre marque de fabrique de Malmsteen, elle est dotée d'une touche scallopée

L'info Strat du jour
1989
La superstrat fait son entrée sur scène...

1989... les cheveux poussent, les solos sont très shred, et Fender ne veut pas être de reste !

Voilà donc que naît la HM Strat (le HM signifiant vraisemblablement Heavy Metal et non pas Hirsute Môman...), une superstrat made in USA dont le design repense le corps et qui se voit équipée d'un vibrato à blocage, d'un manche en érable 24 frettes et de pan coupés profonds. La tête et le logo, quant à eux, subissent des modifications notoires.

La vie de la HM Strat aura été de courte durée, mais nous retiendrons en tout cas que cet instrument et le marketing qui lui fut associé transpirent le style des années 80.

L'info Strat du jour
1990
La Strat de Jimi fut mise en vente cette année-là

Au mois d'avril 1990, une Strat célèbre se retrouve sous le marteau du commissaire priseur de la société d'enchères d'oeuvres d'art Sotheby's à Londres. C'est une Fender Stratocaster blanche qui a vécu Woodstock entre les mains de Jimi Hendrix.

Les enchères de cette Strat légendaire débutent à 48000£ avant de se conclure enfin pour la somme exorbitante de 198000£ avancée par le co-fondateur de Microsoft Paul Allen. Un montant record pour l'époque.

Mais cette année ne fait pas seulement la part belle au souvenir de Jimi Hendrix. En effet, un nouveau héros de la Strat, Eric Johnson, fait des débuts fracassants avec son album Ah Via Musicom, prouvant que les capacités de la Strat sont inépuisables.

L'info Strat du jour
1991
John Fruciante apporte un peu de funky à cette année-là

Le 21 mars de cette année-là, trente-six après avoir inventé la Stratocaster, Leo Fender nous quitte pour toujours.

Le fondateur de la marque Fender laisse un héritage musical qui n'en finit pas d'évoluer et dépasse de loin ce qu'il était possible d'imaginer à l'époque où la Strat faisait ses débuts.

Blood Suga Sex Magick, le grand tube de l'année qui voit les Red Hot Chili Peppers percer de manière phénoménale, est la preuve s'il en est que la Strat a encore et toujours son mot à dire avec un John Fruciante qui pousse la création de Leo Fender dans des retranchements sans cesse novateurs et de plus en plus funky. Si vous doutez encore, regardez la vidéo ci-dessous...

L'info Strat du jour
1992
Fender équipe la nouvelle Strat signature SRV de ses nouveaux micros Texas Special

Fender dévoile cette année-là ses nouveaux micros simple bobinage Texas Special qui font leurs débuts sur la nouvelle Strat signature Stevie Ray Vaughan.

Ce modèle créé en hommage au guitariste avait été entériné par le musicien avant son décès. C'était une réplique de la Strat Number One de Stevie Ray Vaughan qui offrait les caractéristiques spécifiques de la Strat '59 et était dotée d'un manche '62 et d'un vibrato gaucher.

L'info Strat du jour
1993
Richie frime avec sa Strat, mais pas qu'avec sa Strat

D'autres signatures font leur apparition en 1993, notamment la Strat Richie Sambora. Le modèle du guitariste de Bon Jovi est équipé d'un Floyd Rose, d'un humbucker DiMarzio en positiion chevalet et d'une paire de micros simple bobinage Texas Special.

Fender fait également des heureux parmi les bikers musikos en sortant une édition limitée de la Stratocaster Commemorative Harley-Davidson 90ème Anniversaire.

L'info Strat du jour
1994
Devinez qui fait 40 ans ?

Pour ses 40 ans, la Strat la joue classe avec la production d'une édition 40ème Anniversaire limitée à 1954 guitares. Un petit médaillon Anniversary commémoratif orne la tête de ces modèles tout droit issus des ateliers Fender de Corona, en Californie.

L'info Strat du jour
1995
Bonnie Raitt obtient sa propre signature en 1995

Une grande année pour la Stratocaster... Naît tout d'abord la première signature dédiée à une guitariste, l'heureuse élue répondant au nom de Bonnie Raitt. Naît ensuite un nouveau phénomène plus connu sous le nom de 'finition Relic'.

C'est Keith Richards qui est à l'origine de cet engouement. Quand il s'est adressé au Custom Shop de Fender pour préparer sa tournée avec les Stones, il a passé commande de deux guitares mais a trouvé qu'elles faisaient trop neuves. Il a donc déclaré "Si vous les défoncez un peu, je pourrai en jouer". C'est comme ça que le Custom Shop de Fender a commencé à 'vieillir' ses guitares.

La nouvelle série Relic a donc fait son apparition en 1995 avec trois Strat Relic et une Relic Nocaster à l'appui. Cela fait maintenant plus de vingt ans et cette soif de guitares au look vieilli n'a pas encore été étanchée.

L'info Strat du jour
1996
Une star est née

Une bonne année pour Richie Sambora qui se voit de nouveau honoré d'une guitare signature superbe, la Black Paisley Strat de fabrication japonaise. Ce modèle était une édition limitée encore très recherchée aujourd'hui.

Cette année-là, Fender lance également la Strat Lone Star, une American Standard à laquelle la marque ajoute un humbucker en position chevalet et une paire de micros simple bobinage Texas Special. Cette formule gagnante est toujours en production à ce jour et répond dorénavant au nom de Lone Star Deluxe.

L'info Strat du jour
1997
Ne nous faisons pas d'illusion, personne ne ressemblera jamais à Jimi... ni ne sonnera comme lui.

Fender fait une fixation sur Jimi Hendrix en 1997 avec la sortie de deux modèles destinés à commémorer cet artiste de génie.

Tout d'abord, on accueille la Stratocaster Jimi Hendrix qui est essentiellement une Strat pour gaucher montée à l'envers et proposant les caractéristiques de la '60. Elle est évidemment repensée pour donner aux guitaristes droitiers la sensation d'avoir retourné leur Strat tout comme devait le faire Jimi. Bizarrement, la marque décide aussi de renverser le décalco de tête qui n'est du coup correctement lisible que par l'intermédiaire d'un miroir.

Vient ensuite la Strat Hendrix Monterey qui porte une reproduction de la petite peinture décorative qui ornait l'instrument dont Jimi a joué au Festival de Monterey en 1967. C'était tout à fait charmant pour ceux qui aiment ça (ce qui était le cas de beaucoup de monde, d'ailleurs).

L'info Strat du jour
1998
Une année vintage

La série US Vintage de Fender fait un détour par la série American Vintage en 1998, ramenant les modèles de Strat '57 et '62 le plus près possible des originaux en les équipant des caractéristiques de ces époques-là.

Fender resculpte les corps, refait le système électronique des micros et se met en quatre pour recapturer la vibe de ces Stratocaster extraordinaires des débuts. Et ça marche ! Aujourd'hui encore, la série American Vintage fait toujours partie intégrale de la gamme Fender, et elle est toujours populaire.

L'info Strat du jour
1999
Sors du placard, ô Strat !

Pas juste une, mais deux nouvelles Stratocaster sortent cette année, et la joie est palpable.

Elles sortent toutes les deux du Custom Shop et suivent toutes les deux la mode vintage qui s'est emparé des instruments de musique. La première à faire son apparition est la Closet Classic conçue pour donner l'impression qu'elle est d'époque, qu'elle a servi une ou deux fois puis a été remisée au placard pendant des décennies.

Elle est ensuite rejointe par la gamme NOS, ou New Old Stock, qui est en fait la machine à remonter le temps personnelle de la marque Fender. Les guitares de cette série sont créées pour faire croire qu'elles ont été achetées il y a très longtemps et qu'elles viennent juste d'être transportées dans le présent par magie.

L'info Strat du jour
2000
Pour les fans de la Fat

Le souhait des fans de humbuckers a finalement été réalisé à l'aube du nouveau millénium, quand Fender leur a fait l'immense plaisir de dévoiler une Stratocaster totalement dépourvue de micro simple bobinage.

La Double Fat Strat, équipée d'une paire de humbuckers Seymour Duncan, n'était pas censée perdurer. Pourtant, dans certains milieux, ces modèles ont encore des fans aujourd'hui.

L'info Strat du jour
2001
La Strat de Tom Delonge a été totalement remise à nu

En 2001, Tom Delonge, du groupe Blink-182, s'associe avec Fender pour créer l'une des Strat signature les plus épurées qu'on ait jamais vues de mémoire de gratteux.

Avec seulement un humbucker Seymour Duncan en position chevalet, un seul potard de volume, une tête style '70 et sa finition Surf Green, c'était la simplicité-même incarnée en guitare.

Tom Delonge n'est pas l'unique fan de Strat à faire des vagues cette année-là. Le groupe de rock américain The Strokes se fait une belle renommée et leur guitariste Albert Hammond Jr contribue au revival Rock du cool New York avec sa Strat blanche.

L'info Strat du jour
2002
Il parle de liberté

L'album de compilation New Rock Revolution 2002 tant vanté est en bonne voie. Craig Nicholls, le chanteur du groupe de garage rock australien The Vines, est un fan notoire de la Strat.

Pendant ce temps, aux États-Unis, Fender lance la Strat Highway 1, une nouvelle variante de la recette classique qui associe des finitiions satinées à des caractéristiques Strat très traditionnelles.

L'info Strat du jour
2003
John Mayer, un fan de la Strat

John Mayer sort son second album Heavier Things sur la pochette duquel on le voit en compagnie de sa Strat préférée, une guitare qui montre des traces d'une existence sans ménagement (nous pardonnons à John ce baggy militaire hideux qu'il décide de porter pour la photo).

Sur un autre terrain, Fender ajoute le switch S1 sur une paire de ses modèles Strat, et plus encore d'options de switch sur les Strat HSS et HH.

L'info Strat du jour
2004
Eric fait ses adieux à une vieille pote

La Stratocaster fait 50 ans en 2004 et fête le demi-siècle avec un immense concert d'anniversaire donné à Londres dans lequel se produiront Dave Gilmour accompagné de sa fameuse Strat 0001.

Fender inaugure également quatre Stratocaster 50ème Anniversaire dont une réplique de la Strat '54 Custom Shop aux ornementations très élaborées,une American Deluxe, une American Series de la série 50th Anniversary Strat, et une Stratocaster 50th Anniversary Golden fabriquée au Mexique, sa finition Aztec Gold d'une délicieuse richesse ne passant pas inaperçue.

C'est enfin l'année où Eric Clapton fait ses adieux àBlackie,sa Strat légendaire. Cette guitare a été assemblée par ses soins au moyen de différentes pièces glanées çà et là dans les années 70. Elle est adjugée aux enchères de la société Christie's de New York City pour la somme exorbitante de 959.000$. Pas mal, Eric, pas mal du tout...

L'info Strat du jour
2005
Les Artic Monkeys conquièrent la planète

En cette année 2005, la planète est assujettie au pouvoir de nouveaux héros de la Strat, les Arctic Monkeys qui sortent alors leur premier album Whatever People Say I Am, That's What I'm Not.

La Strat blanche du frontman anglais Alex Turner est sa guitare de choix. Issus du génie de Leo Fender, sa forme et son style apparaissent comme un objet de convoitise pour une toute nouvelle génération de rock 'n' rollers alors que la Monkey mania fait rage Outre-Manche comme dans l'Hexagone.

L'info Strat du jour
2006
Eric Clapton fait un petit câlin à sa Blackie dans les années 70

Le nouveau propriétaire de la très célèbre Strat 'Blackie' d'Eric Clapton prête sa précieuse acquisition au Custom Shop de Fender pour permettre aux luthiers de la marque d'en produire une réplique en tous points pareille.

La Strat Blackie du Custom Shop est un succès phénoménal et immédiat à tel point que le Guitar Centre en vend 106 en l'espace de moins de deux minutes !

L'info Strat du jour
2007
La Strat épouse la technologie

Fender suit le mouvement de la mode et décide d'intégrer la technologie de modélisation à une nouvelle Strat, la American VG Stratocaster.

Créée par l'association de bienfaiteurs Fender/Roland, la VG Strat est équipée de deux contrôles supplémentaires et d'une LED permettant aux guitaristes d'accèder à un vaste registre de sonorités de même qu'à des accordages alternatifs.

L'info Strat du jour
2008
Elle n'a rien de standard

La série American est rebaptisée une fois de plus. Elle s'appelle dorénavant l'American Standard, un nom qui va maintenant lui coller à la peau. Fender gratifie sa guitare phare de nouvelles finitions, repense le chevalet au goût du jour et apporte tout un tas de petites modifications çà et là.

L'année 2008 apporte également son lot de tristresse avec la disparition de Don Randall, l'ex-employé de Fender qui a donné son nom à la Stratocaster. Sa mort marque la fin d'une époque pour les fans old school de Fender.

L'info Strat du jour
2009
Kenny se la joue Strat

C'est maintenant au tour de Kenny Wayne Shepherd de posséder son propre modèle signature. Il reprend le look et les caractéristiques de sa Strat '61 préférée.

Elle est équipée de micros Custom-Voiced Kenny Wayne Shepherd, de frettes jumbo et d'une sélection de finitions de très bon goût. Oui, Kenny, elle est belle !

L'info Strat du jour
2010
Bruno Mars : un petit homme grand fan de Strat

L'occasion du NAMM Show donne toujours une raison à la Strat de se manifester, et cette année 2010 ne fait pas l'exception avec le lancement de l'American Special Stratocaster.

Conçue dans le but de combler le fossé entre les modèles American Standard et Highway One, l'American Special s'adresse au grand public. C'est une Strat fabriquée avec les enfants de la Récession à l'esprit : de très bonne qualité, elle fait la part belle à de nombreuses caractéristiques modernes, et elle est proposée à un prix abordable.

Pendant ce temps, Bruno Mars sort son premier album. Fan confirmé de la Strat, il promeut son disque en grattant les cordes d'une sélection choisie de Stratocaster dans tous les coins de la planète.

L'info Strat du jour
2011
Kick out the jams, Wayne !

Fender rend hommage au guitariste du groupe MC5 avec la Wayne Kramer Stratocaster. C'est sans doute l'une des Strat les plus saisissantes que l'on ait jamais vues et une bête de guitare qui colle de près à la peau de ce rockeur américain.

Les lignes de production Fender proposent toujours le look 'vieilli' (dit Relic) qui ne s'avère pas moins populaire qu'à ses débuts ; la nouvelle série Road Worn Player ajoute quelques caractéristiques supplémentaires à sa gamme de Strat pré-usées de fabrication mexicaine que Fender destine au grand public.

L'info Strat du jour
2012
La Strat est de retour, toute de noir vêtue

Rien à faire, la Blacktop Strat HSH a du chien, et c'est un instrument d'une beauté profonde.

La Blacktop fait ses débuts au NAMM 2012 où le nouvel emplacement de ses micros HSH remporte un succès immédiat auprès des rockeurs avides d'un peu de polyvalence sonore.

L'info Strat du jour
2013
Pour les riffs à la Ritchie

L'année 2013 accueille nombre de nouvelles Strat en son sein, notamment une Strat Ritchie Blackmore Tribute plutôt classe qui émule parfaitement la bête du riff dont le guitariste de Deep Purple savait jouer de manière si singulière.

Fender annonce également cette année-là une Stratocaster Select équipée de humbuckers et dotée d'une table d'harmonie en érable flammé de très bon goût, de même qu'une Pawn Shop Series '70s Strat Deluxe au look assez inhabituel et séduisant à la fois.

L'info Strat du jour
2014
Joyeux 60ème anniversaire !

Nous voilà maintenant en 2014 pour fêter les 60 ans de la Strat, 60 ans depuis que cette création de génie du grand Leo Fender est apparue sur la scène musicale et a conquis le coeur éblouï des guitaristes de par le monde.

Vous l'imaginez sans peine, Fender a voulu marquer ce grand évènement comme il se doit. En effet, pour l'occasion, la marque a décidé de fabriquer non pas une, mais trois Modèles Anniversaire. Ces nouvelles guitares incluent la 60th Anniversary American Vintage '54 Stratocaster, une émulation de cette première Strat dont on a entendu dire qu'elle était capable de faire trembler le sol, la 60th Anniversary American Standard Commemorative Stratocaster et la 60th Anniversary Classic Player 50s Strat.

Share this Article
Google+

Most Popular

Edition: FR
TopView classic version