Les 10 rockumentaires incontournables

7th Aug 2013 | 14:50

Les 10 rockumentaires incontournables
Anvil!
Ce groupe qui ne pouvait pas mourir

Avec la même dose de pathos et de sadisme, le directeur Sacha Gervasi nous emmène sur les routes avec le groupe de Thrash metal Anvil en 2008. Au programme : engueulades, hypothèques de leurs maisons, déception de leurs femmes respectives, galères et très peu d'heures de sommeil !

ATTENTION : ce film vous fera probablement remettre en question votre carrière dans le rock'n'roll.

Les 10 rockumentaires incontournables
Hail! Hail! Rock 'N' Roll
Chuck Berry vs Keith Richard

Les rockstars ont tourné ensemble en 1987 et ont joué deux concerts à Saint-Louis pour les 60 ans de Chuck Berry. Ce dernier est plutôt déconcertant ( bon ok, on sait tous que c'est une vieille chèvre prétentieuse) mais le documentaire mérite au moins d'être regardé ne serait-ce que pour voir la manière dont Keith Richard se fait descendre en répet'.

Les 10 rockumentaires incontournables
Starshaped
Les Blur à leurs débuts: pas toujours très distingués

Avant que ne sorte l'album Parklife, les membres de Blur n'étaient que de riches étudiants en école d'art à deux doigts du succès. Ce documentaire de 1993 n'est pas vraiment du genre à les épargner, avec un Damon Albarn vomissant dans son verre, Graham Coxon absent lors d'un festival et le groupe jouant si mal qu'ils feraient presque passer le son des Libertines pour celui du G3 (groupe composé de Steve Vai, Joe Satriani et John Petrucci).

Les 10 rockumentaires incontournables
C**ksucker Blues
Le côté obscur des Stones

Ce documentaire sur la tournée des Stones de 1972 a presque été banni par le groupe. Il peut être décrit en mot : animal. Le jet de Télé par Keith depuis le balcon d'un hôtel étant le summum de la débauche. Quoi qu'il en soit, c'est le meilleur line-up des Stones et leur version de Midnight Rambler exige au moins coup d'oeil sur YouTube.

Les 10 rockumentaires incontournables
Sound City
Dirigé par Dave Grohl

En 1991, Nirvana enregistrait Nevermind au studio Sound City de Los Angeles sur une console unique au monde : une Neve faite sur mesure. C'est 20 ans plus tard que Dave Grohl mobilise les musiciens les plus célèbres ayant enregistré dans ce studio pour parler de son histoire. Au programme, une heure et demie de d'archives vidéos, d'enregistrements et de témoignages de ces monuments de la musique. Aucun plans de carrière, pas de pro tools etun seul but, vivre et partager la musique pour exploiter toute l'humanité qu'elle est capable d'exprimer. Sound City est un rockumentaire exceptionnel et touchant, à ne rater sous aucun prétexte.

Les 10 rockumentaires incontournables
Lemmy
L'incontrôlable Mr. Kilmister

Lemmy commandant un tank Panzer, Lemmy invité par Metallica ou Lemmy qui enchaîne les JD (petit nom du Jack Daniel's) au Rainbow Bar & Grill . Bref, une journée normale pour l'icône culte et provoc' qu'est le leader de Motorhead. On y apprendra aussi, et c'est la cerise sur le gâteau qu'il partage ses conquêtes avec son fils.Sacré Lemmy!

Les 10 rockumentaires incontournables
BB King: The Life Of Riley
La vie d'une légende

Nombreux sont les guitaristes qui, à l'l'image de Joe Bonamassa ou de Carlos Santana, vénèrent la fameuse "one note" du légendaire BB King sur sa Lucille 355. La plus belle anecdote de ce rockumentaire est sûrement celle de Bono (chanteur de U2) qui évoque sa collaboration avec le bluesman lors de l'enregistrement de When Love Come To Town. "On tentait de lui montrer les accords et il nous a dit : 'Messieurs, messieurs, moi je ne fais pas d'accords..."

Les 10 rockumentaires incontournables
Lord Don't Slow Me Down
Les frasques de Noel

Pas de surprise ici, c'est bien évidemment Noel Gallagher qui est la star de ce rockumentaire de 2007 sur le groupe Oasis. On le voit se défouler sur des DJ américains qui ne comprennent pas ce qu'il se passe, faire la fête avec des nains, critiquer l'entourage de Charlotte Church et sortir les vannes qu'il affectionne tant. Notamment, en parlant de la durée de vie du groupe : "Un jour, Liam sera chauve, et ce sera la fin."

Les 10 rockumentaires incontournables
Some Kind Of Monster
Quand Metallica s'essaie à la thérapie de groupe

En 2002, Metallica travaille sur St Anger, l'album du décrochage. Ils recrutent Phil Towle, un coach chargé de calmer le jeu entre Lars Ulrich et James Hetfield dont la relation est plus que tendue. Dans une scène devenue classique, le batteur furieux fait les 100 pas en s'expliquant avant de se coller nez à nez avec Hetfield et de lui hurler"Fuck!".

Les 10 rockumentaires incontournables
It Might Get Loud
Le meilleur plan (musical) à trois

Voilà le synopsis : enfermer trois géants de la guitare de trois générations différentes dans une maison et les laisser jammer. L'un des meilleurs passages de ce documentaire de Davis Guggenheim en 2009 nous montre un Jimmy Page faisant tourner le riff de Whole Lotta Love devant Jack White et The Edge restant bouche bée. Un must have dans toute bonne DVDthèque de rockeur qui se respecte.

Share this Article
Google+
Edition: FR
TopView classic version