La playlist MusicRadar : sur la platine de la rédac'

25th Oct 2013 | 15:27

La playlist MusicRadar : sur la platine de la rédac'

Voici notre nouvelle playlist MusicRadar... largement dominée par des artistes venus d'Angleterre.

Comme toutes les semaines, MusicRadar sélectionne pour vous 5 albums à découvrir. Si les semaines défilent et semblent toutes se ressembler, l'inverse est à noter du côté des sorties musicales comme vous allez pouvoir le constater ci-dessous...

Jake Bugg - What Doesn't Kill You

Depuis un peu plus d'un an, le bon son anglais s'est mis a rejaillir dans nos oreilles avec Miles Kane et son rock emprunté à The Jam, les Arctic Monkeys qui nous ont fait une démonstration de dandysme de haut vol avec AM... Puis il y a cet OVNI de 19 ans, Jake Bugg. Lui, c'est le côté bad boy de Liam Gallagher dont il a hérité, mais sa musique acoustique rock s'inspire des rythmiques de Johnny Cash. S'il avait montré une image encore très propre de lui, Shangri La dévoile son vrai visage. Jake a décidé de grincer des dents et de laisser toute son énergie exploser.

Saint-Michel - BOB

Phoenix a mis la barre très haut dans le monde de l'électro pop à la française. Il se pourrait bien qu'un groupe vienne les déloger de leur trône : Saint-Michel. Ce duo parisien sort son premier album habilement nommé Making Love And Climbing. En effet, au fil des 12 titres qui le composent, les synthés caressent les douces mélodies et harmonies vocales de Philippe Thuillier et Émile Laroche. Making Love And Climbing est au final un nuage de coton à se mettre rapidement dans les oreilles et qui s'impose comme pièce maîtresse d'un nouveau courant que l'on pourrait baptiser synthpop lounge.

The 1975 - Chocolate

Quitte à faire de nouveau l'apologie de l'Angleterre, allons-y franchement; lorsqu'un groupe, tous styles confondus, sort un album, il n'y a généralement pas grand-chose à jeter. Avec The 1975, nous allons du côté de la teenage pop. La belle gueule de Matthew Healy et sa voix font déjà des ravages outre-Manche. Son timbre vocal rappelle celui de Patrick Stump de Fall Out Boy, mais la musique est quand à elle plus orientée claviers et guitares façon Maroon 5 (Girls) et prend parfois des accents à la Bastille (Falling For You). Avec ces références, le premier album de The 1975 est un excellent rafraichissement que l'on consomme volontiers.

Rush - The Garden

Geddy Lee, Alex Lifeson et Neil Peart font partie des musiciens les plus respectés au monde. Depuis plus de 40 ans, le groupe canadien fait rugir ses riffs de rock progressif dans toutes les grandes salles de la planète. Sur le Clockwork Angels Tour, le trio s'est fait plaisir. Il est ainsi accompagné d'un orchestre et livre à son public ses plus grands titres (YYZ, Tom Sawyer, 2112) et des titres des années 80 qu'ils n'avaient pas joué depuis des années. Ce live est donc une pièce de choix à avoir dans sa discographie (déjà très longue) de Rush.

Denai Moore - The Lake

L'Angleterre ne finit plus de nous séduire... Denai Moore est déjà, du haut de ses 19 ans, une perle musicale à découvrir d'urgence. Personne ne pourra nier que sa voix prend aux tripes. Les arrangements sont subtils et viennent juste souligner cette voix enchanteresse. La guitare et le piano semblent être des instruments inventés pour s'adapter au timbre de sa voix. Tout est juste et calibré. Et pour un premier album, Denai s'est entourée de deux grands magiciens du son à savoir Ben Drew que l'on connaît mieux sous le nom de Plan B et Renaud Letang (Feist, Gonzales, Manu Chao). On ne le dira jamais assez, la beauté se cache dans ce qu'il y a de plus simple...

Share this Article
Google+
Edition: FR
TopView classic version