James LaBrie : le top 5 de mes petits plaisirs musicaux

10th Sep 2013 | 09:15

James LaBrie : le top 5 de mes petits plaisirs musicaux
James LaBrie : le top 5 de mes petits plaisirs musicaux
Le frontman de Dream Theater s'exprime sans complexe sur les musiques qu'il aime. Plaisir assuré...

"J'ai grandi sur les musiques de Miles Davis, Nat King Cole et du Glenn Miller Band. Mon père en était fan," révèle James LaBrie, le frontman de Dream Theater. "Mes frères et sœurs, eux, étaient plutôt branchés sur des trucs comme Yes, Pink Floyd, Led Zeppelin et Deep Purple. Et puis, plus tard, j'ai découvert Rush et Queen. Ce beau mélange de genres, introduit tôt dans ma vie apporte peut-être quelques éléments d'explication au fait que j'ai toujours sauté d'une chose à une autre en musique."

On imagine facilement LaBrie, l'une des voix les plus captivantes du rock progressif, se passer en boucle des enregistrements pirates de Gentle Giant. Mais force est de constater qu'il n'en est rien ! Il affirme posséder une large collection dans tous les genres de musique. "En ce moment, par exemple, j'écoute Two Door Cinema Club, Young The Giant et Need To Breath." déclare-t-il, "Tout ça ne ressemble en rien à ce que je fais. Mais je crois fermement qu'il est essentiel de garder l'esprit ouvert, particulièrement pour ceux qui écrivent de la musique."

Les cohortes de fans de metal prog à travers le monde le savent sans doute déjà, les Dream Theater sont sur le point de sortir un album portant le nom du groupe. Il est attendu pour le 24 septembre. Mais ce qui risque de les surprendre un peu plus, c'est le troisième album solo que James LaBrie a sorti le mois dernier, Impermanent Resonance, qu'il décrit lui-même ce dernier comme : "très pop mais avec une charpente metal". Les solos sont concis et sans fioritures avec des morceaux qui ne durent pas plus de 4 ou 5 minutes. C'est très différent de ce que j'ai fait jusque là avec Dream Theater. Ici, les parties instrumentales s'échafaudent autour des parties vocales.

Dans les pages qui suivent, LaBrie passe en revue cinq artistes qui, vous vous en rendrez vite compte, feraient tache sur une playlist rock prog. Ils figurent néanmoins dans le répertoire du chanteur, et ils ont peut-être inconsciemment contribué à son processus de création musicale. "Même si ce n'est que dans l'esprit ou l'humeur, ce que tu écoutes ressort toujours dans ce que tu fais" déclare-t-il. "Tous ces noms font partie intégrante de mon identité musicale, et c'est très bien comme ça."

LaBrie ne vous laissera en reste avec une sélection très réjouissante, les Duran Duran, Mickael Bublé et d'autres encore... En riant, il nous révèle quelques autres de ses faiblesses : les smarties et les Popcorn. Ça promet !

James LaBrie : le top 5 de mes petits plaisirs musicaux
Duran Duran
Le bassiste John Taylor (à gauche) et le chanteur Simon Le Bon

"Tout ce qu'ils ont fait depuis leur début est génial. Il y a une chanson d'eux qui me touche tout particulièrement, c'est Ordinary World. Les mélodies sont stupéfiantes, la production, incroyable ! Simon Le Bon donne tout ce qu'il a.

Je crois qu'il y a une tendance parmi beaucoup de gens à considérer Simon Le Bon sous un angle défavorable. Je crois que c'est à cause de la manière dont le groupe a été médiatisé au début de leur carrière. On envisage souvent Simon comme un beau mec plutôt qu'un artiste. Mais, à mon avis, son succès a trop duré pour ne s'être fondé que sur une image. Son talent n'est plus à prouver. Il en va de même pour les autres membres du groupe. Ils écrivent de très bonnes chansons et sont très forts dans ce qu'ils font, chacun dans leur domaine."

James LaBrie : le top 5 de mes petits plaisirs musicaux
George Michael

"Encore un exemple de quelqu'un qui a vraiment prouvé son immense talent sur l'endurance. Si j'avais à choisir un album, je vous donnerais Listen Without Prejudice Vol.1. Praying For Time, They Won't Go When I Go : il faut être vraiment attentif au chant sur ces morceaux. C'est phénoménal ! Il possède une expressivité d'une grande variété.

La première fois que j'ai entendu George Michael, c'était dans son groupe Wham. J'aimais pas trop à l'époque, mais quand il est passé solo, je me suis tout à coup rendu compte de son immense talent. Faith a constitué un énorme pas en avant pour lui. Cela a sans doute été l'élément déclencheur qui lui a permis de trouver son style qu'il a réussi à faire murir rapidement après ça.

Il a un album qui s'appelle Older, qui est vraiment très bien. Il y a une chanson en particulier, Jesus To A Child. À chaque fois que je l'entends, j'en reviens pas, c'est fantastique !"

James LaBrie : le top 5 de mes petits plaisirs musicaux
Luther Vandross

"S'il y a quelqu'un que j'admire, vénère même, c'est Luther Vandros. Je possède encore son CD de Noël, c'est un album génial ! Ce que j'aime tout particulièrement, c'est qu'il se compose, en majorité, de créations originales. Rien à voir avec l'habituel remixe des chants traditionnels de Noël que l'on retrouve tout le temps. Il inventait les siennes, ce sont des petits bijoux.

Luther est un chanteur unique, au talent inné. J'ai beaucoup d'admiration pour son engagement envers sa musique. Il avait des problèmes de santé qui l'on malheureusement emporté trop vite. Il bataillait contre des problèmes de poids qui ont fini par avoir raison de lui. C'est vrament triste pour quelqu'un qui avait un si grand talent et tout pour avoir envie de vivre."

James LaBrie : le top 5 de mes petits plaisirs musicaux
Michael Bublé

"Il a non seulement une voix incroyable mais il possède aussi toutes les qualités de la star. Il a beaucoup de charisme, il est élégant, il est beau mec. Il a vraiment tout ce qu'il faut.

J'admire beaucoup sa présence. Sa musique n'est pas forcément ce qu'on attend, mais il a l'art de savoir se rallier un public. D'après moi, c'est qu'il est très conscient de sa place en tant artiste. Il attire une large audience. J'étais avec Myles Kennedy d'Atler Brigde l'autre jour. Nous étions occupés à discuter des artistes que nous aimions. Jeff Buckley et quelques autres nous sont venus à l'esprit, quand le nom de Michael Bublé s'est introduit dans la conversation. Et bien, nous sommes tous les deux tombés d'accord : il est génial !

"Michael possède une voix hors du commun, riche, pleine d'émotion et attachante en plus. Il sait exactement comment raconter une histoire en chanson. Bon, J'admet qu'il a piqué deux ou trois trucs de Sinatra, Nat King Cole, Tony Bennett, mais il réussit à se dégager de ces influences pour trouver sa personnalité. Ce qu'il fait est très personnel et contemporain."

James LaBrie : le top 5 de mes petits plaisirs musicaux
Gino Vannelli

"Il est tout simplement phénoménal. Son album Brother To Brother est très probablement son chef-d’œuvre. J'ai toujours été attiré par les chanteurs qui ont quelque chose à transmettre. Ça explique pas mal mon attirance pour Freddie Mercury. Je sens une connexion profonde avec lui. Et bien, c'est la même chose avec Gino Vannelli, il me fait le même effet.

Ses mélodies, ses arrangements, sa voix et même ses textes sont irréprochables. C'est un artiste qui sait tout faire. J'ai eu la chance de le voir en concert en 88 sur la tournée Wild Horses. Déjà à ce moment, j'avais pris une claque. C'est un artiste vraiment impressionnant.

Share this Article
Google+
Edition: FR
TopView classic version