Gibson dévoile la SG Baritone

27th Sep 2013 | 11:00

Gibson dévoile la SG Baritone
Gibson dévoile la SG Baritone
Toute de blanc vêtue

Gibson lève le rideau sur la blancheur immaculée de la SG Baritone.

Avec un corps remodelé et une finition blanche de bout en bout, la Baritone fait la fierté de la gamme SG de Gibson.

La finition Alpine White n'est pas le seul détail de conséquence ici. Il se trouve aussi que la touche privilégie des incrustations en forme de point sur le manche plutôt que les marqueurs habituels, et que le manche, d'un diapason de 68,6 cm, mesure 2,16 cm à la 1ère frette et 2,34 cm à la 12ème.

Malgré son apparence angélique, ne vous y trompez pas, cette guitare est une bête. Vous pouvez actuellement vous la procurer à un prix approximatif de 1.500 €.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel de Gibson.

Communiqué de presse Gibson

La SG a su conserver son statut de légende rock/blues depuis son apparition en 1961. Dans un corps léger au confort de jeu agréable, cette guitare dont le style emblématique résiste encore et toujours à l'épreuve du temps dissimule une puissance et une polyvalence impressionnantes. En s'appuyant sur cette conception classique, Gibson a décidé d'apporter un nouveau format à la SG et lui a ainsi permis de gagner une popularité nouvelle ces dernières années. La marque est donc à même de présenter la SG Baritone en provenance directe des USA, une guitare qui aura un impact majeur dans les styles nécessitant un accordage grave.

On joue de la SG Baritone comme avec une guitare électrique classique. Elle n'en est pas moins capable d'injecter une bonne dose de grondement dans vos riffs de six-cordes avec son accordage plus bas de deux tons et demi soit B-E-A-D-F#-B. Très appréciée des guitaristes rock et des métalleux pour cet accordage “down tuning", la Baritone a également été, et ce pendant longtemps, une des guitares préférées des styles country et Americana. Elle s'avère aussi être une option de choix pour les musiciens de blues et de jazz.

Sur le plan esthétique, la taille de son corps, plus imposante qu'à l'habitude, a été proportionnellement adaptée à celle de son manche allongé (68,6 cm). Cela confère à la SG Baritone une sensation familière bien que dégageant un petit quelque chose de différent. L'accastillage innovant de Gibson inclut des mécaniques Grover Keystone et une paire de humbuckers Gibson USA modernes puissants avec aimants céramique. Ces micros offrent des sons plus chauds et un éventail plus varié d'éléments sonores, le tout étant agrémenté d'un push-pull pour splitter le micro. Pour donner vie à cet étalage de luxe, la finition Alpine White de la SG Baritone, une laque nitrocellulose d'aspect brillant, a été appliquée à la main. Les accessoires comme les potentiomètres, en plastique, sont eux aussi de couleur blanche (mis à part le cache du truss rod en forme de cloche qui est d'un noir traditionnel). La SG Baritone est vraiment très belle.

Le corps et le manche

Le style de la SG Baritone reproduit celui de la SG Standard avec cependant un corps plus imposant qui s'adapte proportionnellement à un diapason de 68,6 cm. Le corps est en acajou massif avec un manche collé acajou 'quarter sawn' qui met en valeur la touche Richlite très foncée. Le profil arrondi et épais du manche de la SG mesure 2,16 cm à la 1ère frette et 2,34 cm/0,92 pouces à la 12ème. La touche, élégamment dépourvue de marqueurs de position au profit d'incrustations en forme de point, est dotée de 24 frettes medium jumbo. Le sillet est en Corian et a été découpé selon le procédé de fabrication PLEK assisté par ordinateur de Gibson pour une précision optimale.

Micros et électronique

Deux humbuckers de la série Modern Classics de Gibson apportent une puissance formidable à la SG Baritone. Tous deux sont constitués d'aimants céramique puissants et sont bobinés généreusement ce qui produit des sonorités chaudes et grinçantes qui n'en redeviennent pas moins clean quand vous baissez les potentiomètres de volume de votre guitare. Un 496R au manche apporte chaleur, profondeur, et des basses rugissantes bien que d'une clarté impressionnante. Un 500T plus chaud en position chevalet passe sans effort d'un son cassant à des leads langoureux avec un sustain indéfini. Un push-pull situé sur le potentiomètre de volume offre la possibilité de splitter chaque micro indépendamment afin d'étendre la gamme sonore de la guitare pour obtenir les sonorités plus brillantes d'un micro simple. L'électronique est complétée par les quatre potentiomètres et le traditionnel switch trois positions. Cette guitare porte bien sa tenue blanche, symbole de la pureté parfaite de ce mariage entre habitudes et adaptabilité.

Accastillage

Le chevalet innovant Tune-o-matic de Gibson est apparu au milieu des années 50. Il est toujours aussi apprécié pour sa solidité et son sustain de même que pour la précision de son système de réglage d'intonation. Cette configuration appuyée par un cordier stopbar assure une bonne tenue de route à la Baritone et lui confère une résonance et un sustain parfaits. Les mécaniques Grover Keystone, quant à elles, font du changement de cordes et de l'accordage un vrai jeu d'enfant. Le blanc immaculé des potentiomètres et autres accessoires complète superbement la finition Alpine White de la SG Baritone, tandis que le cache du truss rod, la couronne et le logo de tête perpétuent la tradition d'une petite touche de noir. Un contraste magnifique.

Gibson dévoile la SG Baritone
La SG Baritone de profil
La taille du corps de la SG Baritone a été repensée proportionnellement à la taille inhabituellement longue de son diapason

Gibson lève le rideau sur la blancheur immaculée de la SG Baritone.

Avec un corps remodelé et une finition blanche de bout en bout, la Baritone fait la fierté de la gamme SG de Gibson.

La finition Alpine White n'est pas le seul détail de conséquence ici. Il se trouve aussi que la touche privilégie des incrustations en forme de point sur le manche plutôt que les marqueurs habituels, et que le manche, d'un diapason de 68,6 cm, mesure 2,16 cm à la 1ère frette et 2,34 cm à la 12ème.

Malgré son apparence angélique, ne vous y trompez pas, cette guitare est une bête. Vous pouvez actuellement vous la procurer à un prix approximatif de 1.500 €.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel de Gibson.

Communiqué de presse Gibson

La SG a su conserver son statut de légende rock/blues depuis son apparition en 1961. Dans un corps léger au confort de jeu agréable, cette guitare dont le style emblématique résiste encore et toujours à l'épreuve du temps dissimule une puissance et une polyvalence impressionnantes. En s'appuyant sur cette conception classique, Gibson a décidé d'apporter un nouveau format à la SG et lui a ainsi permis de gagner une popularité nouvelle ces dernières années. La marque est donc à même de présenter la SG Baritone en provenance directe des USA, une guitare qui aura un impact majeur dans les styles nécessitant un accordage grave.

On joue de la SG Baritone comme avec une guitare électrique classique. Elle n'en est pas moins capable d'injecter une bonne dose de grondement dans vos riffs de six-cordes avec son accordage plus bas de deux tons et demi soit B-E-A-D-F#-B. Très appréciée des guitaristes rock et des métalleux pour cet accordage “down tuning", la Baritone a également été, et ce pendant longtemps, une des guitares préférées des styles country et Americana. Elle s'avère aussi être une option de choix pour les musiciens de blues et de jazz.

Sur le plan esthétique, la taille de son corps, plus imposante qu'à l'habitude, a été proportionnellement adaptée à celle de son manche allongé (68,6 cm). Cela confère à la SG Baritone une sensation familière bien que dégageant un petit quelque chose de différent. L'accastillage innovant de Gibson inclut des mécaniques Grover Keystone et une paire de humbuckers Gibson USA modernes puissants avec aimants céramique. Ces micros offrent des sons plus chauds et un éventail plus varié d'éléments sonores, le tout étant agrémenté d'un push-pull pour splitter le micro. Pour donner vie à cet étalage de luxe, la finition Alpine White de la SG Baritone, une laque nitrocellulose d'aspect brillant, a été appliquée à la main. Les accessoires comme les potentiomètres, en plastique, sont eux aussi de couleur blanche (mis à part le cache du truss rod en forme de cloche qui est d'un noir traditionnel). La SG Baritone est vraiment très belle.

Le corps et le manche

Le style de la SG Baritone reproduit celui de la SG Standard avec cependant un corps plus imposant qui s'adapte proportionnellement à un diapason de 68,6 cm. Le corps est en acajou massif avec un manche collé acajou 'quarter sawn' qui met en valeur la touche Richlite très foncée. Le profil arrondi et épais du manche de la SG mesure 2,16 cm à la 1ère frette et 2,34 cm/0,92 pouces à la 12ème. La touche, élégamment dépourvue de marqueurs de position au profit d'incrustations en forme de point, est dotée de 24 frettes medium jumbo. Le sillet est en Corian et a été découpé selon le procédé de fabrication PLEK assisté par ordinateur de Gibson pour une précision optimale.

Micros et électronique

Deux humbuckers de la série Modern Classics de Gibson apportent une puissance formidable à la SG Baritone. Tous deux sont constitués d'aimants céramique puissants et sont bobinés généreusement ce qui produit des sonorités chaudes et grinçantes qui n'en redeviennent pas moins clean quand vous baissez les potentiomètres de volume de votre guitare. Un 496R au manche apporte chaleur, profondeur, et des basses rugissantes bien que d'une clarté impressionnante. Un 500T plus chaud en position chevalet passe sans effort d'un son cassant à des leads langoureux avec un sustain indéfini. Un push-pull situé sur le potentiomètre de volume offre la possibilité de splitter chaque micro indépendamment afin d'étendre la gamme sonore de la guitare pour obtenir les sonorités plus brillantes d'un micro simple. L'électronique est complétée par les quatre potentiomètres et le traditionnel switch trois positions. Cette guitare porte bien sa tenue blanche, symbole de la pureté parfaite de ce mariage entre habitudes et adaptabilité.

Accastillage

Le chevalet innovant Tune-o-matic de Gibson est apparu au milieu des années 50. Il est toujours aussi apprécié pour sa solidité et son sustain de même que pour la précision de son système de réglage d'intonation. Cette configuration appuyée par un cordier stopbar assure une bonne tenue de route à la Baritone et lui confère une résonance et un sustain parfaits. Les mécaniques Grover Keystone, quant à elles, font du changement de cordes et de l'accordage un vrai jeu d'enfant. Le blanc immaculé des potentiomètres et autres accessoires complète superbement la finition Alpine White de la SG Baritone, tandis que le cache du truss rod, la couronne et le logo de tête perpétuent la tradition d'une petite touche de noir. Un contraste magnifique.

Gibson dévoile la SG Baritone
La SG Baritone de dos
Un corps et un manche en acajou se cachent sous cette finition blanche très classe

Gibson lève le rideau sur la blancheur immaculée de la SG Baritone.

Avec un corps remodelé et une finition blanche de bout en bout, la Baritone fait la fierté de la gamme SG de Gibson.

La finition Alpine White n'est pas le seul détail de conséquence ici. Il se trouve aussi que la touche privilégie des incrustations en forme de point sur le manche plutôt que les marqueurs habituels, et que le manche, d'un diapason de 68,6 cm, mesure 2,16 cm à la 1ère frette et 2,34 cm à la 12ème.

Malgré son apparence angélique, ne vous y trompez pas, cette guitare est une bête. Vous pouvez actuellement vous la procurer à un prix approximatif de 1.500 €.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel de Gibson.

Communiqué de presse Gibson

La SG a su conserver son statut de légende rock/blues depuis son apparition en 1961. Dans un corps léger au confort de jeu agréable, cette guitare dont le style emblématique résiste encore et toujours à l'épreuve du temps dissimule une puissance et une polyvalence impressionnantes. En s'appuyant sur cette conception classique, Gibson a décidé d'apporter un nouveau format à la SG et lui a ainsi permis de gagner une popularité nouvelle ces dernières années. La marque est donc à même de présenter la SG Baritone en provenance directe des USA, une guitare qui aura un impact majeur dans les styles nécessitant un accordage grave.

On joue de la SG Baritone comme avec une guitare électrique classique. Elle n'en est pas moins capable d'injecter une bonne dose de grondement dans vos riffs de six-cordes avec son accordage plus bas de deux tons et demi soit B-E-A-D-F#-B. Très appréciée des guitaristes rock et des métalleux pour cet accordage “down tuning", la Baritone a également été, et ce pendant longtemps, une des guitares préférées des styles country et Americana. Elle s'avère aussi être une option de choix pour les musiciens de blues et de jazz.

Sur le plan esthétique, la taille de son corps, plus imposante qu'à l'habitude, a été proportionnellement adaptée à celle de son manche allongé (68,6 cm). Cela confère à la SG Baritone une sensation familière bien que dégageant un petit quelque chose de différent. L'accastillage innovant de Gibson inclut des mécaniques Grover Keystone et une paire de humbuckers Gibson USA modernes puissants avec aimants céramique. Ces micros offrent des sons plus chauds et un éventail plus varié d'éléments sonores, le tout étant agrémenté d'un push-pull pour splitter le micro. Pour donner vie à cet étalage de luxe, la finition Alpine White de la SG Baritone, une laque nitrocellulose d'aspect brillant, a été appliquée à la main. Les accessoires comme les potentiomètres, en plastique, sont eux aussi de couleur blanche (mis à part le cache du truss rod en forme de cloche qui est d'un noir traditionnel). La SG Baritone est vraiment très belle.

Le corps et le manche

Le style de la SG Baritone reproduit celui de la SG Standard avec cependant un corps plus imposant qui s'adapte proportionnellement à un diapason de 68,6 cm. Le corps est en acajou massif avec un manche collé acajou 'quarter sawn' qui met en valeur la touche Richlite très foncée. Le profil arrondi et épais du manche de la SG mesure 2,16 cm à la 1ère frette et 2,34 cm/0,92 pouces à la 12ème. La touche, élégamment dépourvue de marqueurs de position au profit d'incrustations en forme de point, est dotée de 24 frettes medium jumbo. Le sillet est en Corian et a été découpé selon le procédé de fabrication PLEK assisté par ordinateur de Gibson pour une précision optimale.

Micros et électronique

Deux humbuckers de la série Modern Classics de Gibson apportent une puissance formidable à la SG Baritone. Tous deux sont constitués d'aimants céramique puissants et sont bobinés généreusement ce qui produit des sonorités chaudes et grinçantes qui n'en redeviennent pas moins clean quand vous baissez les potentiomètres de volume de votre guitare. Un 496R au manche apporte chaleur, profondeur, et des basses rugissantes bien que d'une clarté impressionnante. Un 500T plus chaud en position chevalet passe sans effort d'un son cassant à des leads langoureux avec un sustain indéfini. Un push-pull situé sur le potentiomètre de volume offre la possibilité de splitter chaque micro indépendamment afin d'étendre la gamme sonore de la guitare pour obtenir les sonorités plus brillantes d'un micro simple. L'électronique est complétée par les quatre potentiomètres et le traditionnel switch trois positions. Cette guitare porte bien sa tenue blanche, symbole de la pureté parfaite de ce mariage entre habitudes et adaptabilité.

Accastillage

Le chevalet innovant Tune-o-matic de Gibson est apparu au milieu des années 50. Il est toujours aussi apprécié pour sa solidité et son sustain de même que pour la précision de son système de réglage d'intonation. Cette configuration appuyée par un cordier stopbar assure une bonne tenue de route à la Baritone et lui confère une résonance et un sustain parfaits. Les mécaniques Grover Keystone, quant à elles, font du changement de cordes et de l'accordage un vrai jeu d'enfant. Le blanc immaculé des potentiomètres et autres accessoires complète superbement la finition Alpine White de la SG Baritone, tandis que le cache du truss rod, la couronne et le logo de tête perpétuent la tradition d'une petite touche de noir. Un contraste magnifique.

Gibson dévoile la SG Baritone
La SG Baritone de face
Voilà la SG Baritone dans toute sa blanche splendeur. Vous serez conquis...

Gibson lève le rideau sur la blancheur immaculée de la SG Baritone.

Avec un corps remodelé et une finition blanche de bout en bout, la Baritone fait la fierté de la gamme SG de Gibson.

La finition Alpine White n'est pas le seul détail de conséquence ici. Il se trouve aussi que la touche privilégie des incrustations en forme de point sur le manche plutôt que les marqueurs habituels, et que le manche, d'un diapason de 68,6 cm, mesure 2,16 cm à la 1ère frette et 2,34 cm à la 12ème.

Malgré son apparence angélique, ne vous y trompez pas, cette guitare est une bête. Vous pouvez actuellement vous la procurer à un prix approximatif de 1.500 €.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel de Gibson.

Communiqué de presse Gibson

La SG a su conserver son statut de légende rock/blues depuis son apparition en 1961. Dans un corps léger au confort de jeu agréable, cette guitare dont le style emblématique résiste encore et toujours à l'épreuve du temps dissimule une puissance et une polyvalence impressionnantes. En s'appuyant sur cette conception classique, Gibson a décidé d'apporter un nouveau format à la SG et lui a ainsi permis de gagner une popularité nouvelle ces dernières années. La marque est donc à même de présenter la SG Baritone en provenance directe des USA, une guitare qui aura un impact majeur dans les styles nécessitant un accordage grave.

On joue de la SG Baritone comme avec une guitare électrique classique. Elle n'en est pas moins capable d'injecter une bonne dose de grondement dans vos riffs de six-cordes avec son accordage plus bas de deux tons et demi soit B-E-A-D-F#-B. Très appréciée des guitaristes rock et des métalleux pour cet accordage “down tuning", la Baritone a également été, et ce pendant longtemps, une des guitares préférées des styles country et Americana. Elle s'avère aussi être une option de choix pour les musiciens de blues et de jazz.

Sur le plan esthétique, la taille de son corps, plus imposante qu'à l'habitude, a été proportionnellement adaptée à celle de son manche allongé (68,6 cm). Cela confère à la SG Baritone une sensation familière bien que dégageant un petit quelque chose de différent. L'accastillage innovant de Gibson inclut des mécaniques Grover Keystone et une paire de humbuckers Gibson USA modernes puissants avec aimants céramique. Ces micros offrent des sons plus chauds et un éventail plus varié d'éléments sonores, le tout étant agrémenté d'un push-pull pour splitter le micro. Pour donner vie à cet étalage de luxe, la finition Alpine White de la SG Baritone, une laque nitrocellulose d'aspect brillant, a été appliquée à la main. Les accessoires comme les potentiomètres, en plastique, sont eux aussi de couleur blanche (mis à part le cache du truss rod en forme de cloche qui est d'un noir traditionnel). La SG Baritone est vraiment très belle.

Le corps et le manche

Le style de la SG Baritone reproduit celui de la SG Standard avec cependant un corps plus imposant qui s'adapte proportionnellement à un diapason de 68,6 cm. Le corps est en acajou massif avec un manche collé acajou 'quarter sawn' qui met en valeur la touche Richlite très foncée. Le profil arrondi et épais du manche de la SG mesure 2,16 cm à la 1ère frette et 2,34 cm/0,92 pouces à la 12ème. La touche, élégamment dépourvue de marqueurs de position au profit d'incrustations en forme de point, est dotée de 24 frettes medium jumbo. Le sillet est en Corian et a été découpé selon le procédé de fabrication PLEK assisté par ordinateur de Gibson pour une précision optimale.

Micros et électronique

Deux humbuckers de la série Modern Classics de Gibson apportent une puissance formidable à la SG Baritone. Tous deux sont constitués d'aimants céramique puissants et sont bobinés généreusement ce qui produit des sonorités chaudes et grinçantes qui n'en redeviennent pas moins clean quand vous baissez les potentiomètres de volume de votre guitare. Un 496R au manche apporte chaleur, profondeur, et des basses rugissantes bien que d'une clarté impressionnante. Un 500T plus chaud en position chevalet passe sans effort d'un son cassant à des leads langoureux avec un sustain indéfini. Un push-pull situé sur le potentiomètre de volume offre la possibilité de splitter chaque micro indépendamment afin d'étendre la gamme sonore de la guitare pour obtenir les sonorités plus brillantes d'un micro simple. L'électronique est complétée par les quatre potentiomètres et le traditionnel switch trois positions. Cette guitare porte bien sa tenue blanche, symbole de la pureté parfaite de ce mariage entre habitudes et adaptabilité.

Accastillage

Le chevalet innovant Tune-o-matic de Gibson est apparu au milieu des années 50. Il est toujours aussi apprécié pour sa solidité et son sustain de même que pour la précision de son système de réglage d'intonation. Cette configuration appuyée par un cordier stopbar assure une bonne tenue de route à la Baritone et lui confère une résonance et un sustain parfaits. Les mécaniques Grover Keystone, quant à elles, font du changement de cordes et de l'accordage un vrai jeu d'enfant. Le blanc immaculé des potentiomètres et autres accessoires complète superbement la finition Alpine White de la SG Baritone, tandis que le cache du truss rod, la couronne et le logo de tête perpétuent la tradition d'une petite touche de noir. Un contraste magnifique.

Share this Article
Google+
Edition: FR
TopView classic version