Fender ressuscite la Coronado et la Starcaster

5th Sep 2013 | 09:00

Fender ressuscite la Coronado et la Starcaster
Fender ressuscite la Coronado et la Starcaster
Acclamez sans retenue le retour de la Coronado, un retour en candy apple red, s'il-vous-plaît !

Fender vient d'annoncer le retour sur la scène de la Coronado et de la Starcaster. Ces modèles que le temps avait presque oubliés sont ceux qui suscitent le plus le désir manifeste des guitaristes.

Longtemps admirées pour leurs designs emblématiques et leurs configurations inhabituelles (inhabituelles pour Fender en tout cas), ces modèles sont apparus sur le site de la marque accompagnés d'une liste d'options pour chacun d'entre eux. On ne doute pas un seul instant qu'ils se trouvent maintenant, pour de nombreux musiciens, en tête de leurs souhaits les plus chers (c'est d'ailleurs le cas chez nous).

La Fender Coronado est apparue pour la première fois dans le catalogue Fender au milieu des années 60. Parmi les artistes qui en ont joué, on compte le grand et unique Elvis Presley et le guitariste des Kinks, Dave Davies. On les soupçonne de s'être dévoués à la tâche pour la simple et bonne raison que c'est une guitare qui en jette.

Ce nouveau modèle, le Fender Modern Player Coronado, arbore un corps semi-hollow en érable, une pièce centrale en aulne et un manche en érable doté d'un profil en C. Il est équipé d'une paire de humbuckers Fideli'Tron, d'un switch trois positions et de potards noirs au look vintage.

Il est disponible en trois couleurs : noir, black cherry burst et (c'est notre préférée) candy apple red (rouge pomme d'amour... on salive !).

La Fender Starcaster n'est pas de reste. C'est même une autre expérience Fender, du milieu des années 1970 cette fois, dont on attend des nouvelles depuis un moment. Elle portera elle aussi la griffe Modern Player.

Tête coiffée de cette bordure noire typique, la Modern Player Starcaster affiche fièrement un manche en érable de profil C, une paire de humbuckers Fender Wide Range, une touche en érable et un liseré de même bois qui court à la fois tout autour de la table et du dos, et un chevalet Adjusto-Matic. A la poursuite du désir...

Ces deux modèles sont accessibles aux prix (très raisonnables, si vous voulez notre avis) de 899 $/575 livres.

Pour plus d'informations sur la Coronado et la Starcaster, rendez-vous vite sur le site officiel de Fender. Faites défiler les images de notre galerie pour une rencontre plus approfondie.

Fender ressuscite la Coronado et la Starcaster
Les potentiomètres de la Coronado
Des liserés de bord pour les ouïes et des potards au look vintage : yes baby !

Fender vient d'annoncer le retour sur la scène de la Coronado et de la Starcaster. Ces modèles que le temps avait presque oubliés sont ceux qui suscitent le plus le désir manifeste des guitaristes.

Longtemps admirées pour leurs designs emblématiques et leurs configurations inhabituelles (inhabituelles pour Fender en tout cas), ces modèles sont apparus sur le site de la marque accompagnés d'une liste d'options pour chacun d'entre eux. On ne doute pas un seul instant qu'ils se trouvent maintenant, pour de nombreux musiciens, en tête de leurs souhaits les plus chers (c'est d'ailleurs le cas chez nous).

La Fender Coronado est apparue pour la première fois dans le catalogue Fender au milieu des années 60. Parmi les artistes qui en ont joué, on compte le grand et unique Elvis Presley et le guitariste des Kinks, Dave Davies. On les soupçonne de s'être dévoués à la tâche pour la simple et bonne raison que c'est une guitare qui en jette.

Ce nouveau modèle, le Fender Modern Player Coronado, arbore un corps semi-hollow en érable, une pièce centrale en aulne et un manche en érable doté d'un profil en C. Il est équipé d'une paire de humbuckers Fideli'Tron, d'un switch trois positions et de potards noirs au look vintage.

Il est disponible en trois couleurs : noir, black cherry burst et (c'est notre préférée) candy apple red (rouge pomme d'amour... on salive !).

La Fender Starcaster n'est pas de reste. C'est même une autre expérience Fender, du milieu des années 1970 cette fois, dont on attend des nouvelles depuis un moment. Elle portera elle aussi la griffe Modern Player.

Tête coiffée de cette bordure noire typique, la Modern Player Starcaster affiche fièrement un manche en érable de profil C, une paire de humbuckers Fender Wide Range, une touche en érable et un liseré de même bois qui court à la fois tout autour de la table et du dos, et un chevalet Adjusto-Matic. A la poursuite du désir...

Ces deux modèles sont accessibles aux prix (très raisonnables, si vous voulez notre avis) de 899 $/575 livres.

Pour plus d'informations sur la Coronado et la Starcaster, rendez-vous vite sur le site officiel de Fender. Faites défiler les images de notre galerie pour une rencontre plus approfondie.

Fender ressuscite la Coronado et la Starcaster
Le manche de la Coronado
Regardez-moi ce manche délicieusement ourlé

Fender vient d'annoncer le retour sur la scène de la Coronado et de la Starcaster. Ces modèles que le temps avait presque oubliés sont ceux qui suscitent le plus le désir manifeste des guitaristes.

Longtemps admirées pour leurs designs emblématiques et leurs configurations inhabituelles (inhabituelles pour Fender en tout cas), ces modèles sont apparus sur le site de la marque accompagnés d'une liste d'options pour chacun d'entre eux. On ne doute pas un seul instant qu'ils se trouvent maintenant, pour de nombreux musiciens, en tête de leurs souhaits les plus chers (c'est d'ailleurs le cas chez nous).

La Fender Coronado est apparue pour la première fois dans le catalogue Fender au milieu des années 60. Parmi les artistes qui en ont joué, on compte le grand et unique Elvis Presley et le guitariste des Kinks, Dave Davies. On les soupçonne de s'être dévoués à la tâche pour la simple et bonne raison que c'est une guitare qui en jette.

Ce nouveau modèle, le Fender Modern Player Coronado, arbore un corps semi-hollow en érable, une pièce centrale en aulne et un manche en érable doté d'un profil en C. Il est équipé d'une paire de humbuckers Fideli'Tron, d'un switch trois positions et de potards noirs au look vintage.

Il est disponible en trois couleurs : noir, black cherry burst et (c'est notre préférée) candy apple red (rouge pomme d'amour... on salive !).

La Fender Starcaster n'est pas de reste. C'est même une autre expérience Fender, du milieu des années 1970 cette fois, dont on attend des nouvelles depuis un moment. Elle portera elle aussi la griffe Modern Player.

Tête coiffée de cette bordure noire typique, la Modern Player Starcaster affiche fièrement un manche en érable de profil C, une paire de humbuckers Fender Wide Range, une touche en érable et un liseré de même bois qui court à la fois tout autour de la table et du dos, et un chevalet Adjusto-Matic. A la poursuite du désir...

Ces deux modèles sont accessibles aux prix (très raisonnables, si vous voulez notre avis) de 899 $/575 livres.

Pour plus d'informations sur la Coronado et la Starcaster, rendez-vous vite sur le site officiel de Fender. Faites défiler les images de notre galerie pour une rencontre plus approfondie.

Fender ressuscite la Coronado et la Starcaster
Le cordier de la Coronado
Regardez comme ce F flotte, c'est d'une beauté sans pareille

Fender vient d'annoncer le retour sur la scène de la Coronado et de la Starcaster. Ces modèles que le temps avait presque oubliés sont ceux qui suscitent le plus le désir manifeste des guitaristes.

Longtemps admirées pour leurs designs emblématiques et leurs configurations inhabituelles (inhabituelles pour Fender en tout cas), ces modèles sont apparus sur le site de la marque accompagnés d'une liste d'options pour chacun d'entre eux. On ne doute pas un seul instant qu'ils se trouvent maintenant, pour de nombreux musiciens, en tête de leurs souhaits les plus chers (c'est d'ailleurs le cas chez nous).

La Fender Coronado est apparue pour la première fois dans le catalogue Fender au milieu des années 60. Parmi les artistes qui en ont joué, on compte le grand et unique Elvis Presley et le guitariste des Kinks, Dave Davies. On les soupçonne de s'être dévoués à la tâche pour la simple et bonne raison que c'est une guitare qui en jette.

Ce nouveau modèle, le Fender Modern Player Coronado, arbore un corps semi-hollow en érable, une pièce centrale en aulne et un manche en érable doté d'un profil en C. Il est équipé d'une paire de humbuckers Fideli'Tron, d'un switch trois positions et de potards noirs au look vintage.

Il est disponible en trois couleurs : noir, black cherry burst et (c'est notre préférée) candy apple red (rouge pomme d'amour... on salive !).

La Fender Starcaster n'est pas de reste. C'est même une autre expérience Fender, du milieu des années 1970 cette fois, dont on attend des nouvelles depuis un moment. Elle portera elle aussi la griffe Modern Player.

Tête coiffée de cette bordure noire typique, la Modern Player Starcaster affiche fièrement un manche en érable de profil C, une paire de humbuckers Fender Wide Range, une touche en érable et un liseré de même bois qui court à la fois tout autour de la table et du dos, et un chevalet Adjusto-Matic. A la poursuite du désir...

Ces deux modèles sont accessibles aux prix (très raisonnables, si vous voulez notre avis) de 899 $/575 livres.

Pour plus d'informations sur la Coronado et la Starcaster, rendez-vous vite sur le site officiel de Fender. Faites défiler les images de notre galerie pour une rencontre plus approfondie.

Fender ressuscite la Coronado et la Starcaster
Les micros de la Coronado
Une paire de Fideli' Trons devrait provoquer un son fougueux au sortir de cette Coronado revigorée

Fender vient d'annoncer le retour sur la scène de la Coronado et de la Starcaster. Ces modèles que le temps avait presque oubliés sont ceux qui suscitent le plus le désir manifeste des guitaristes.

Longtemps admirées pour leurs designs emblématiques et leurs configurations inhabituelles (inhabituelles pour Fender en tout cas), ces modèles sont apparus sur le site de la marque accompagnés d'une liste d'options pour chacun d'entre eux. On ne doute pas un seul instant qu'ils se trouvent maintenant, pour de nombreux musiciens, en tête de leurs souhaits les plus chers (c'est d'ailleurs le cas chez nous).

La Fender Coronado est apparue pour la première fois dans le catalogue Fender au milieu des années 60. Parmi les artistes qui en ont joué, on compte le grand et unique Elvis Presley et le guitariste des Kinks, Dave Davies. On les soupçonne de s'être dévoués à la tâche pour la simple et bonne raison que c'est une guitare qui en jette.

Ce nouveau modèle, le Fender Modern Player Coronado, arbore un corps semi-hollow en érable, une pièce centrale en aulne et un manche en érable doté d'un profil en C. Il est équipé d'une paire de humbuckers Fideli'Tron, d'un switch trois positions et de potards noirs au look vintage.

Il est disponible en trois couleurs : noir, black cherry burst et (c'est notre préférée) candy apple red (rouge pomme d'amour... on salive !).

La Fender Starcaster n'est pas de reste. C'est même une autre expérience Fender, du milieu des années 1970 cette fois, dont on attend des nouvelles depuis un moment. Elle portera elle aussi la griffe Modern Player.

Tête coiffée de cette bordure noire typique, la Modern Player Starcaster affiche fièrement un manche en érable de profil C, une paire de humbuckers Fender Wide Range, une touche en érable et un liseré de même bois qui court à la fois tout autour de la table et du dos, et un chevalet Adjusto-Matic. A la poursuite du désir...

Ces deux modèles sont accessibles aux prix (très raisonnables, si vous voulez notre avis) de 899 $/575 livres.

Pour plus d'informations sur la Coronado et la Starcaster, rendez-vous vite sur le site officiel de Fender. Faites défiler les images de notre galerie pour une rencontre plus approfondie.

Fender ressuscite la Coronado et la Starcaster
La plaque de protection de la Coronado
Une plaque de protection constituée de trois couches, mes amis

Fender vient d'annoncer le retour sur la scène de la Coronado et de la Starcaster. Ces modèles que le temps avait presque oubliés sont ceux qui suscitent le plus le désir manifeste des guitaristes.

Longtemps admirées pour leurs designs emblématiques et leurs configurations inhabituelles (inhabituelles pour Fender en tout cas), ces modèles sont apparus sur le site de la marque accompagnés d'une liste d'options pour chacun d'entre eux. On ne doute pas un seul instant qu'ils se trouvent maintenant, pour de nombreux musiciens, en tête de leurs souhaits les plus chers (c'est d'ailleurs le cas chez nous).

La Fender Coronado est apparue pour la première fois dans le catalogue Fender au milieu des années 60. Parmi les artistes qui en ont joué, on compte le grand et unique Elvis Presley et le guitariste des Kinks, Dave Davies. On les soupçonne de s'être dévoués à la tâche pour la simple et bonne raison que c'est une guitare qui en jette.

Ce nouveau modèle, le Fender Modern Player Coronado, arbore un corps semi-hollow en érable, une pièce centrale en aulne et un manche en érable doté d'un profil en C. Il est équipé d'une paire de humbuckers Fideli'Tron, d'un switch trois positions et de potards noirs au look vintage.

Il est disponible en trois couleurs : noir, black cherry burst et (c'est notre préférée) candy apple red (rouge pomme d'amour... on salive !).

La Fender Starcaster n'est pas de reste. C'est même une autre expérience Fender, du milieu des années 1970 cette fois, dont on attend des nouvelles depuis un moment. Elle portera elle aussi la griffe Modern Player.

Tête coiffée de cette bordure noire typique, la Modern Player Starcaster affiche fièrement un manche en érable de profil C, une paire de humbuckers Fender Wide Range, une touche en érable et un liseré de même bois qui court à la fois tout autour de la table et du dos, et un chevalet Adjusto-Matic. A la poursuite du désir...

Ces deux modèles sont accessibles aux prix (très raisonnables, si vous voulez notre avis) de 899 $/575 livres.

Pour plus d'informations sur la Coronado et la Starcaster, rendez-vous vite sur le site officiel de Fender. Faites défiler les images de notre galerie pour une rencontre plus approfondie.

Fender ressuscite la Coronado et la Starcaster
Coronado black sunburst
Bien jolie

Fender vient d'annoncer le retour sur la scène de la Coronado et de la Starcaster. Ces modèles que le temps avait presque oubliés sont ceux qui suscitent le plus le désir manifeste des guitaristes.

Longtemps admirées pour leurs designs emblématiques et leurs configurations inhabituelles (inhabituelles pour Fender en tout cas), ces modèles sont apparus sur le site de la marque accompagnés d'une liste d'options pour chacun d'entre eux. On ne doute pas un seul instant qu'ils se trouvent maintenant, pour de nombreux musiciens, en tête de leurs souhaits les plus chers (c'est d'ailleurs le cas chez nous).

La Fender Coronado est apparue pour la première fois dans le catalogue Fender au milieu des années 60. Parmi les artistes qui en ont joué, on compte le grand et unique Elvis Presley et le guitariste des Kinks, Dave Davies. On les soupçonne de s'être dévoués à la tâche pour la simple et bonne raison que c'est une guitare qui en jette.

Ce nouveau modèle, le Fender Modern Player Coronado, arbore un corps semi-hollow en érable, une pièce centrale en aulne et un manche en érable doté d'un profil en C. Il est équipé d'une paire de humbuckers Fideli'Tron, d'un switch trois positions et de potards noirs au look vintage.

Il est disponible en trois couleurs : noir, black cherry burst et (c'est notre préférée) candy apple red (rouge pomme d'amour... on salive !).

La Fender Starcaster n'est pas de reste. C'est même une autre expérience Fender, du milieu des années 1970 cette fois, dont on attend des nouvelles depuis un moment. Elle portera elle aussi la griffe Modern Player.

Tête coiffée de cette bordure noire typique, la Modern Player Starcaster affiche fièrement un manche en érable de profil C, une paire de humbuckers Fender Wide Range, une touche en érable et un liseré de même bois qui court à la fois tout autour de la table et du dos, et un chevalet Adjusto-Matic. A la poursuite du désir...

Ces deux modèles sont accessibles aux prix (très raisonnables, si vous voulez notre avis) de 899 $/575 livres.

Pour plus d'informations sur la Coronado et la Starcaster, rendez-vous vite sur le site officiel de Fender. Faites défiler les images de notre galerie pour une rencontre plus approfondie.

Fender ressuscite la Coronado et la Starcaster
Coronado en finition noir
Et enfin en habit noir, une machine à rock s'il en est

Fender vient d'annoncer le retour sur la scène de la Coronado et de la Starcaster. Ces modèles que le temps avait presque oubliés sont ceux qui suscitent le plus le désir manifeste des guitaristes.

Longtemps admirées pour leurs designs emblématiques et leurs configurations inhabituelles (inhabituelles pour Fender en tout cas), ces modèles sont apparus sur le site de la marque accompagnés d'une liste d'options pour chacun d'entre eux. On ne doute pas un seul instant qu'ils se trouvent maintenant, pour de nombreux musiciens, en tête de leurs souhaits les plus chers (c'est d'ailleurs le cas chez nous).

La Fender Coronado est apparue pour la première fois dans le catalogue Fender au milieu des années 60. Parmi les artistes qui en ont joué, on compte le grand et unique Elvis Presley et le guitariste des Kinks, Dave Davies. On les soupçonne de s'être dévoués à la tâche pour la simple et bonne raison que c'est une guitare qui en jette.

Ce nouveau modèle, le Fender Modern Player Coronado, arbore un corps semi-hollow en érable, une pièce centrale en aulne et un manche en érable doté d'un profil en C. Il est équipé d'une paire de humbuckers Fideli'Tron, d'un switch trois positions et de potards noirs au look vintage.

Il est disponible en trois couleurs : noir, black cherry burst et (c'est notre préférée) candy apple red (rouge pomme d'amour... on salive !).

La Fender Starcaster n'est pas de reste. C'est même une autre expérience Fender, du milieu des années 1970 cette fois, dont on attend des nouvelles depuis un moment. Elle portera elle aussi la griffe Modern Player.

Tête coiffée de cette bordure noire typique, la Modern Player Starcaster affiche fièrement un manche en érable de profil C, une paire de humbuckers Fender Wide Range, une touche en érable et un liseré de même bois qui court à la fois tout autour de la table et du dos, et un chevalet Adjusto-Matic. A la poursuite du désir...

Ces deux modèles sont accessibles aux prix (très raisonnables, si vous voulez notre avis) de 899 $/575 livres.

Pour plus d'informations sur la Coronado et la Starcaster, rendez-vous vite sur le site officiel de Fender. Faites défiler les images de notre galerie pour une rencontre plus approfondie.

Fender ressuscite la Coronado et la Starcaster
La Starcaster en finition naturelle
Impossible de le nier, le look naturel sied parfaitement bien à la Starcaster

Fender vient d'annoncer le retour sur la scène de la Coronado et de la Starcaster. Ces modèles que le temps avait presque oubliés sont ceux qui suscitent le plus le désir manifeste des guitaristes.

Longtemps admirées pour leurs designs emblématiques et leurs configurations inhabituelles (inhabituelles pour Fender en tout cas), ces modèles sont apparus sur le site de la marque accompagnés d'une liste d'options pour chacun d'entre eux. On ne doute pas un seul instant qu'ils se trouvent maintenant, pour de nombreux musiciens, en tête de leurs souhaits les plus chers (c'est d'ailleurs le cas chez nous).

La Fender Coronado est apparue pour la première fois dans le catalogue Fender au milieu des années 60. Parmi les artistes qui en ont joué, on compte le grand et unique Elvis Presley et le guitariste des Kinks, Dave Davies. On les soupçonne de s'être dévoués à la tâche pour la simple et bonne raison que c'est une guitare qui en jette.

Ce nouveau modèle, le Fender Modern Player Coronado, arbore un corps semi-hollow en érable, une pièce centrale en aulne et un manche en érable doté d'un profil en C. Il est équipé d'une paire de humbuckers Fideli'Tron, d'un switch trois positions et de potards noirs au look vintage.

Il est disponible en trois couleurs : noir, black cherry burst et (c'est notre préférée) candy apple red (rouge pomme d'amour... on salive !).

La Fender Starcaster n'est pas de reste. C'est même une autre expérience Fender, du milieu des années 1970 cette fois, dont on attend des nouvelles depuis un moment. Elle portera elle aussi la griffe Modern Player.

Tête coiffée de cette bordure noire typique, la Modern Player Starcaster affiche fièrement un manche en érable de profil C, une paire de humbuckers Fender Wide Range, une touche en érable et un liseré de même bois qui court à la fois tout autour de la table et du dos, et un chevalet Adjusto-Matic. A la poursuite du désir...

Ces deux modèles sont accessibles aux prix (très raisonnables, si vous voulez notre avis) de 899 $/575 livres.

Pour plus d'informations sur la Coronado et la Starcaster, rendez-vous vite sur le site officiel de Fender. Faites défiler les images de notre galerie pour une rencontre plus approfondie.

Fender ressuscite la Coronado et la Starcaster
Les potentiomètres de la Starcaster
Un vrai coup de génie de la part de Fender qui s'est surpassé ces potards style vintage noirs

Fender vient d'annoncer le retour sur la scène de la Coronado et de la Starcaster. Ces modèles que le temps avait presque oubliés sont ceux qui suscitent le plus le désir manifeste des guitaristes.

Longtemps admirées pour leurs designs emblématiques et leurs configurations inhabituelles (inhabituelles pour Fender en tout cas), ces modèles sont apparus sur le site de la marque accompagnés d'une liste d'options pour chacun d'entre eux. On ne doute pas un seul instant qu'ils se trouvent maintenant, pour de nombreux musiciens, en tête de leurs souhaits les plus chers (c'est d'ailleurs le cas chez nous).

La Fender Coronado est apparue pour la première fois dans le catalogue Fender au milieu des années 60. Parmi les artistes qui en ont joué, on compte le grand et unique Elvis Presley et le guitariste des Kinks, Dave Davies. On les soupçonne de s'être dévoués à la tâche pour la simple et bonne raison que c'est une guitare qui en jette.

Ce nouveau modèle, le Fender Modern Player Coronado, arbore un corps semi-hollow en érable, une pièce centrale en aulne et un manche en érable doté d'un profil en C. Il est équipé d'une paire de humbuckers Fideli'Tron, d'un switch trois positions et de potards noirs au look vintage.

Il est disponible en trois couleurs : noir, black cherry burst et (c'est notre préférée) candy apple red (rouge pomme d'amour... on salive !).

La Fender Starcaster n'est pas de reste. C'est même une autre expérience Fender, du milieu des années 1970 cette fois, dont on attend des nouvelles depuis un moment. Elle portera elle aussi la griffe Modern Player.

Tête coiffée de cette bordure noire typique, la Modern Player Starcaster affiche fièrement un manche en érable de profil C, une paire de humbuckers Fender Wide Range, une touche en érable et un liseré de même bois qui court à la fois tout autour de la table et du dos, et un chevalet Adjusto-Matic. A la poursuite du désir...

Ces deux modèles sont accessibles aux prix (très raisonnables, si vous voulez notre avis) de 899 $/575 livres.

Pour plus d'informations sur la Coronado et la Starcaster, rendez-vous vite sur le site officiel de Fender. Faites défiler les images de notre galerie pour une rencontre plus approfondie.

Fender ressuscite la Coronado et la Starcaster
Le chevalet de la Starcaster
La Starcaster est équipée d'un chevalet Adjusto-Matic

Fender vient d'annoncer le retour sur la scène de la Coronado et de la Starcaster. Ces modèles que le temps avait presque oubliés sont ceux qui suscitent le plus le désir manifeste des guitaristes.

Longtemps admirées pour leurs designs emblématiques et leurs configurations inhabituelles (inhabituelles pour Fender en tout cas), ces modèles sont apparus sur le site de la marque accompagnés d'une liste d'options pour chacun d'entre eux. On ne doute pas un seul instant qu'ils se trouvent maintenant, pour de nombreux musiciens, en tête de leurs souhaits les plus chers (c'est d'ailleurs le cas chez nous).

La Fender Coronado est apparue pour la première fois dans le catalogue Fender au milieu des années 60. Parmi les artistes qui en ont joué, on compte le grand et unique Elvis Presley et le guitariste des Kinks, Dave Davies. On les soupçonne de s'être dévoués à la tâche pour la simple et bonne raison que c'est une guitare qui en jette.

Ce nouveau modèle, le Fender Modern Player Coronado, arbore un corps semi-hollow en érable, une pièce centrale en aulne et un manche en érable doté d'un profil en C. Il est équipé d'une paire de humbuckers Fideli'Tron, d'un switch trois positions et de potards noirs au look vintage.

Il est disponible en trois couleurs : noir, black cherry burst et (c'est notre préférée) candy apple red (rouge pomme d'amour... on salive !).

La Fender Starcaster n'est pas de reste. C'est même une autre expérience Fender, du milieu des années 1970 cette fois, dont on attend des nouvelles depuis un moment. Elle portera elle aussi la griffe Modern Player.

Tête coiffée de cette bordure noire typique, la Modern Player Starcaster affiche fièrement un manche en érable de profil C, une paire de humbuckers Fender Wide Range, une touche en érable et un liseré de même bois qui court à la fois tout autour de la table et du dos, et un chevalet Adjusto-Matic. A la poursuite du désir...

Ces deux modèles sont accessibles aux prix (très raisonnables, si vous voulez notre avis) de 899 $/575 livres.

Pour plus d'informations sur la Coronado et la Starcaster, rendez-vous vite sur le site officiel de Fender. Faites défiler les images de notre galerie pour une rencontre plus approfondie.

Fender ressuscite la Coronado et la Starcaster
La plaque de protection de la Starcaster
Ces plaques de protection plantureuses sont un plaisir des yeux

Fender vient d'annoncer le retour sur la scène de la Coronado et de la Starcaster. Ces modèles que le temps avait presque oubliés sont ceux qui suscitent le plus le désir manifeste des guitaristes.

Longtemps admirées pour leurs designs emblématiques et leurs configurations inhabituelles (inhabituelles pour Fender en tout cas), ces modèles sont apparus sur le site de la marque accompagnés d'une liste d'options pour chacun d'entre eux. On ne doute pas un seul instant qu'ils se trouvent maintenant, pour de nombreux musiciens, en tête de leurs souhaits les plus chers (c'est d'ailleurs le cas chez nous).

La Fender Coronado est apparue pour la première fois dans le catalogue Fender au milieu des années 60. Parmi les artistes qui en ont joué, on compte le grand et unique Elvis Presley et le guitariste des Kinks, Dave Davies. On les soupçonne de s'être dévoués à la tâche pour la simple et bonne raison que c'est une guitare qui en jette.

Ce nouveau modèle, le Fender Modern Player Coronado, arbore un corps semi-hollow en érable, une pièce centrale en aulne et un manche en érable doté d'un profil en C. Il est équipé d'une paire de humbuckers Fideli'Tron, d'un switch trois positions et de potards noirs au look vintage.

Il est disponible en trois couleurs : noir, black cherry burst et (c'est notre préférée) candy apple red (rouge pomme d'amour... on salive !).

La Fender Starcaster n'est pas de reste. C'est même une autre expérience Fender, du milieu des années 1970 cette fois, dont on attend des nouvelles depuis un moment. Elle portera elle aussi la griffe Modern Player.

Tête coiffée de cette bordure noire typique, la Modern Player Starcaster affiche fièrement un manche en érable de profil C, une paire de humbuckers Fender Wide Range, une touche en érable et un liseré de même bois qui court à la fois tout autour de la table et du dos, et un chevalet Adjusto-Matic. A la poursuite du désir...

Ces deux modèles sont accessibles aux prix (très raisonnables, si vous voulez notre avis) de 899 $/575 livres.

Pour plus d'informations sur la Coronado et la Starcaster, rendez-vous vite sur le site officiel de Fender. Faites défiler les images de notre galerie pour une rencontre plus approfondie.

Fender ressuscite la Coronado et la Starcaster
Les micros de la Starcaster
Et voilà à quoi ressemble une paire de humbuckers Fender Wide-Range

Fender vient d'annoncer le retour sur la scène de la Coronado et de la Starcaster. Ces modèles que le temps avait presque oubliés sont ceux qui suscitent le plus le désir manifeste des guitaristes.

Longtemps admirées pour leurs designs emblématiques et leurs configurations inhabituelles (inhabituelles pour Fender en tout cas), ces modèles sont apparus sur le site de la marque accompagnés d'une liste d'options pour chacun d'entre eux. On ne doute pas un seul instant qu'ils se trouvent maintenant, pour de nombreux musiciens, en tête de leurs souhaits les plus chers (c'est d'ailleurs le cas chez nous).

La Fender Coronado est apparue pour la première fois dans le catalogue Fender au milieu des années 60. Parmi les artistes qui en ont joué, on compte le grand et unique Elvis Presley et le guitariste des Kinks, Dave Davies. On les soupçonne de s'être dévoués à la tâche pour la simple et bonne raison que c'est une guitare qui en jette.

Ce nouveau modèle, le Fender Modern Player Coronado, arbore un corps semi-hollow en érable, une pièce centrale en aulne et un manche en érable doté d'un profil en C. Il est équipé d'une paire de humbuckers Fideli'Tron, d'un switch trois positions et de potards noirs au look vintage.

Il est disponible en trois couleurs : noir, black cherry burst et (c'est notre préférée) candy apple red (rouge pomme d'amour... on salive !).

La Fender Starcaster n'est pas de reste. C'est même une autre expérience Fender, du milieu des années 1970 cette fois, dont on attend des nouvelles depuis un moment. Elle portera elle aussi la griffe Modern Player.

Tête coiffée de cette bordure noire typique, la Modern Player Starcaster affiche fièrement un manche en érable de profil C, une paire de humbuckers Fender Wide Range, une touche en érable et un liseré de même bois qui court à la fois tout autour de la table et du dos, et un chevalet Adjusto-Matic. A la poursuite du désir...

Ces deux modèles sont accessibles aux prix (très raisonnables, si vous voulez notre avis) de 899 $/575 livres.

Pour plus d'informations sur la Coronado et la Starcaster, rendez-vous vite sur le site officiel de Fender. Faites défiler les images de notre galerie pour une rencontre plus approfondie.

Fender ressuscite la Coronado et la Starcaster
La Starcaster finition cherry
La cerise sur la guitare fera souffrir votre portefeuille

Fender vient d'annoncer le retour sur la scène de la Coronado et de la Starcaster. Ces modèles que le temps avait presque oubliés sont ceux qui suscitent le plus le désir manifeste des guitaristes.

Longtemps admirées pour leurs designs emblématiques et leurs configurations inhabituelles (inhabituelles pour Fender en tout cas), ces modèles sont apparus sur le site de la marque accompagnés d'une liste d'options pour chacun d'entre eux. On ne doute pas un seul instant qu'ils se trouvent maintenant, pour de nombreux musiciens, en tête de leurs souhaits les plus chers (c'est d'ailleurs le cas chez nous).

La Fender Coronado est apparue pour la première fois dans le catalogue Fender au milieu des années 60. Parmi les artistes qui en ont joué, on compte le grand et unique Elvis Presley et le guitariste des Kinks, Dave Davies. On les soupçonne de s'être dévoués à la tâche pour la simple et bonne raison que c'est une guitare qui en jette.

Ce nouveau modèle, le Fender Modern Player Coronado, arbore un corps semi-hollow en érable, une pièce centrale en aulne et un manche en érable doté d'un profil en C. Il est équipé d'une paire de humbuckers Fideli'Tron, d'un switch trois positions et de potards noirs au look vintage.

Il est disponible en trois couleurs : noir, black cherry burst et (c'est notre préférée) candy apple red (rouge pomme d'amour... on salive !).

La Fender Starcaster n'est pas de reste. C'est même une autre expérience Fender, du milieu des années 1970 cette fois, dont on attend des nouvelles depuis un moment. Elle portera elle aussi la griffe Modern Player.

Tête coiffée de cette bordure noire typique, la Modern Player Starcaster affiche fièrement un manche en érable de profil C, une paire de humbuckers Fender Wide Range, une touche en érable et un liseré de même bois qui court à la fois tout autour de la table et du dos, et un chevalet Adjusto-Matic. A la poursuite du désir...

Ces deux modèles sont accessibles aux prix (très raisonnables, si vous voulez notre avis) de 899 $/575 livres.

Pour plus d'informations sur la Coronado et la Starcaster, rendez-vous vite sur le site officiel de Fender. Faites défiler les images de notre galerie pour une rencontre plus approfondie.

Fender ressuscite la Coronado et la Starcaster
La Starcaster en finition noir
Regardez-la bien... elle vous plaît, hein ?

Fender vient d'annoncer le retour sur la scène de la Coronado et de la Starcaster. Ces modèles que le temps avait presque oubliés sont ceux qui suscitent le plus le désir manifeste des guitaristes.

Longtemps admirées pour leurs designs emblématiques et leurs configurations inhabituelles (inhabituelles pour Fender en tout cas), ces modèles sont apparus sur le site de la marque accompagnés d'une liste d'options pour chacun d'entre eux. On ne doute pas un seul instant qu'ils se trouvent maintenant, pour de nombreux musiciens, en tête de leurs souhaits les plus chers (c'est d'ailleurs le cas chez nous).

La Fender Coronado est apparue pour la première fois dans le catalogue Fender au milieu des années 60. Parmi les artistes qui en ont joué, on compte le grand et unique Elvis Presley et le guitariste des Kinks, Dave Davies. On les soupçonne de s'être dévoués à la tâche pour la simple et bonne raison que c'est une guitare qui en jette.

Ce nouveau modèle, le Fender Modern Player Coronado, arbore un corps semi-hollow en érable, une pièce centrale en aulne et un manche en érable doté d'un profil en C. Il est équipé d'une paire de humbuckers Fideli'Tron, d'un switch trois positions et de potards noirs au look vintage.

Il est disponible en trois couleurs : noir, black cherry burst et (c'est notre préférée) candy apple red (rouge pomme d'amour... on salive !).

La Fender Starcaster n'est pas de reste. C'est même une autre expérience Fender, du milieu des années 1970 cette fois, dont on attend des nouvelles depuis un moment. Elle portera elle aussi la griffe Modern Player.

Tête coiffée de cette bordure noire typique, la Modern Player Starcaster affiche fièrement un manche en érable de profil C, une paire de humbuckers Fender Wide Range, une touche en érable et un liseré de même bois qui court à la fois tout autour de la table et du dos, et un chevalet Adjusto-Matic. A la poursuite du désir...

Ces deux modèles sont accessibles aux prix (très raisonnables, si vous voulez notre avis) de 899 $/575 livres.

Pour plus d'informations sur la Coronado et la Starcaster, rendez-vous vite sur le site officiel de Fender. Faites défiler les images de notre galerie pour une rencontre plus approfondie.

Share this Article
Google+
Edition: FR
TopView classic version