Al Di Meola : mes 10 chansons préférées des Beatles

21st Aug 2014 | 06:20

Al Di Meola : mes 10 chansons préférées des Beatles
Al Di Meola : mes 10 chansons préférées des Beatles

Le répertoire incomparable des Beatles est sans doute celui qui a inspiré le plus de reprises de toute l'histoire de la musique. D'artistes de la trempe de Neil Young et David Bowie aux interprétations fantasques de l'humoriste anglais Eddie Izzard ou à celles librement massacrées du comédien canadien William Shatner (Star Trek), il semblerait que tous ceux qui aient touché de près ou de loin à la scène se soient essayés à une reprise des Beatles.

Mais c'est All Your Life, la récente réinterprétation entièrement acoustique de 14 des classiques de Lennon-McCartney, un album marqué d'un égard éloquent et empreint d'une originalité sans pareille par le grand maître de la guitare Al Di Meola, qui constitue l'un des hommages les plus fins qui aient jamais été rendus.

Et ne vous y trompez pas, les Fab Four ne sont pas juste une nouvelle lubie dans la vie de ce grand guitariste du jazz fusion. "J'ai toujours aimé les Beatles", déclare Al Di Meola. "Quand j'étais gosse, j'ai eu l'occasion de les voir live au cours de l'émission The Ed Sullivan Show [émission télévisée américaine des années 50/60 - ndt], et c'était absolument extraordinaire. Ils ont tout bouleversé en l'espace d'une soirée. J'ai une soeur de sept ans mon aînée. Ses amis et elle étaient tous à fond dans les Beatles à l'époque. J'ai eu la chance de pouvoir emprunter les guitares de ses amis pour jouer un peu, et c'est ce qui m'a donné envie de prendre des leçons. Mais c'est les Beatles qui ont vraiment fait la différence. Leur son était vraiment captivant".

C'est par l'intermédiaire des Beatles qu'Al Di Meola a découvert des changements d'accords uniques dont il dit qu'ils "sont des éléments que tout musicien de jazz a expérimentés au fil des ans. Les Beatles incorporaient des éléments harmoniques d'une grande beauté qui étaient absolument incroyables dans leurs chansons. En prime, chacune de ces chansons est superbement mélodique, sans paraître bébête ou kitsch. Ça, ça relève vraiment du génie". Mais Al Di Meola insiste aussi sur le fait que c'étaient les talents de chanteur des Beatles qui propulsaient leurs chansons au top : "Aujourd'hui encore, je suis épaté par la magnificence du duo de voix que formaient John et Paul. George aussi. Il faisait aussi partie de cette osmose. C'était une association qui était bien meilleure que tous les autres groupes de l'époque, et c'est toujours le cas".

L'intention d'Al Di Meola concernant l'enregistrement d'All Your Life était simple : faire le plus simple possible. Chaque chanson a été jouée en acoustique de la manière la plus sobre possible, et Al Di Meola a effectué tout le travail de percussion sur le corps en bois de ses instruments (son modèle signature cordes nylon Al Di Meola Conde Hermanos, une Gibson cordes acier et une acoustique Martin 1948) ou en mutant les cordes pour les parties rythmiques.

"C'est une approche qui a bien fonctionné", dit-il. "Il faut se rendre à l'évidence, les Beatles ont réalisé de grosses productions à partir de leur musique, et de nombreux artistes qui en ont sorti des reprises ont tenté de les imiter. Je voulais éviter cela à tout prix. Tu ne peux pas faire mieux que les originaux, alors pourquoi s'embarquer dans cette voie ? Du coup, j'ai trouvé un moyen de jouer la musique avec un rythme syncopé qui fait l'originalité".

Pour l'enregistrement de l'album All Your Life, Al Di Meola a fait un pèlerinage sur les lieux où tout a commencé : les studios d'Abbey Road à Londres, qu'il décrit comme "un endroit magique qui possède des pièces dont la qualité audio n'a jamais été égalée à ma connaissance". À sa grande surprise, il a constaté que très peu avait changé dans les studios depuis le temps où les Beatles faisaient partie des meubles de ces lieux sacrés. "Les sols n'ont pas changé, les murs n'ont pas changé, tout est pareil", Al Di Meola s'enthousiasme. "On a utilisé beaucoup des outils que les Beatles eux-mêmes ont utilisés. Les mêmes micros. C'était une expérience incroyable, et je crois qu'avoir enregistré dans ces studios m'a aidé à capturer l'ambiance que je recherchais pour ce disque".

Et ce sentiment s'étend à des perceptions d'ordre plus impalpable aussi. "La présence des Beatles se fait sentir partout où tu te trouves", observe Al Di Meola. "Tu sens leur présence dans toutes les pièces. Même l'odeur qui y règne. Si vous parliez de l'odeur des Studios 1 et 2 à Paul McCartney, je suis sûr qu'il saurait exactement de quoi il s'agit. Il n'existe aucun autre endroit sur Terre qui soit vraiment comparable à Abbey Road. Je suis vraiment heureux d'avoir eu la chance de produire cet album là-bas. C'est une expérience unique et celle qui m'a apporté la plus grande satisfaction".

Vous pouvez vous procurer l'album All Your Life d'Al Di Meola sur iTunes. Dans les pages suivantes, ce virtuose de la guitare nous parle de ses 10 chansons préférées des Beatles.

Al Di Meola : mes 10 chansons préférées des Beatles
Strawberry Fields Forever

"C'est sans l'ombre d'un doute l'une des plus grandes chansons de tous les temps, si ce n'est la meilleure. Elle est parfaite à tout point de vue : la mélodie, la production, le côté créatif, les paroles. C'est une composition magique de bout en bout.

Je veux dire, c'est clair que c'est vraiment une chanson absolument remarquable. On n'avait jamais rien entendu de pareil avant ça. Jamais. Je l'écoute toujours et je suis encore étonné par sa beauté et par la vision qu'elle évoque. Rien de ce qui se fait aujourd'hui ne peut tenir la comparaison et tout se trouve à des années-lumières d'une telle perfection.

Je n'ai pas cherché à faire mieux. Qui en serait capable ? Personne ne peut faire mieux que ça. J'ai juste essayé d'y apposer ma signature rythmique et de la faire vivre un petit peu dans mon monde à moi".

Al Di Meola : mes 10 chansons préférées des Beatles
I Am The Walrus

"Pour plus ou moins les mêmes raisons que pour Strawberry Fields. C'était quelque chose de tout nouveau, qu'on n'avait jamais entendu jusqu'au jour où ça a fait son apparition. Comme si rien ne nous y préparait. Tu écoutes ça et tu te dis 'Mais d'où est-ce que tout ça peut sortir ?'

On sent ici que John entrait dans une période très exaltante de sa carrière de compositeur. Il cherchait à s'éloigner de 'I love you, I love you'. C'est clair qu'ils étaient tous, lui et les autres, dans une période d'expérimentation des drogues à la mode de cette époque, ce qui, aussi bizarre soit-il, a joué en leur faveur à ce niveau. Cette expérience a développé leur imagination. Malgré le côté absurde des paroles, c'est une chanson qui vous ouvrait l'esprit et vous menait à comprendre sa manière de penser.

C'est juste une chanson fantastique. Si on ne parle que de la mélodie pure et de ses harmoniques, c'est une vraie merveille. Un enfant est capable de la chanter (et toutes les autres aussi), et c'est cool".

Al Di Meola : mes 10 chansons préférées des Beatles
Because

"Ce n'était pas l'une de mes préférées au départ, mais en y travaillant dessus, je me suis mis à vraiment l'apprécier. J'avais un livre sur les Beatles que je feuilletais pour voir ce qui pouvait marcher à l'acoustique, ce qui serait sympa, et dès que je me suis mis à jouer des arpèges dessus et à y apposer un peu ma signature, à lui apporter un peu de cette vibe latine en 6/8, j'ai vu les choses différemment.

J'ai gardé la mélodie, mais j'ai changé certains des phrasés ici et là. Ça a bien marché comme ça. Les paroles de cette chanson sont d'une grande beauté. Si tu écoutes les harmoniques, c'est tout simplement sublime. Profond".

Al Di Meola : mes 10 chansons préférées des Beatles
Blackbird
Paul McCartney en conversation avec la photographe Linda Eastman (qui deviendra bientôt Linda McCartney), 1967

"Cette chanson est un vrai mystère pour moi. Comment Paul McCartney a réussi à jouer des parties aussi complexes et à chanter en même temps me paraît invraisemblable. Elle demeure l'une de ses chansons les plus géniales.

J'adore évidemment la version de Paul, mais j'ai quand même décidé de la mettre à ma propre sauce. Encore une fois, inutile d'essayer de 'copier' sa version. Tous ceux qui ont essayé, et ils sont nombreux, ne sont jamais parvenus à égaler la version d'origine, de près ou de loin.

La vidéo de Paul qui joue Blackbird durant la production du White Album est phénoménale. La magie se matérialise tout naturellement au bout de ses doigts".

Al Di Meola : mes 10 chansons préférées des Beatles
Michelle

"Un chef-d'oeuvre. Durant les premières années de mon apprentissage de la guitare, j'avais un prof qui était plus du style jazz, mais il adorait aussi The Beatles. Je pense que tous les jazzmen aiment The Beatles. Ça leur parle. Ils comprennent d'instinct l'intégrité et l'esthétique de ce genre de musique.

Cette chanson n'était pas juste un tube commercial ou un groupe de jeunes échevelés qui rendaient les ados hystériques. Michelle est une chanson profonde. Tu te retrouves sous son charme dès le premier instant. L'une des plus belles chansons d'amour de tous les temps".

Al Di Meola : mes 10 chansons préférées des Beatles
Penny Lane

"L'une de mes chansons préférées de tout temps. Mais, sérieux, c'est sans doute le morceau qui m'a donné le plus de fil à retordre, la chanson que j'ai trouvé la plus difficile à jouer au cours de toute ma vie. C'est la manière dont j'ai décidé de la jouer, avec le jeu syncopé que j'ai décidé d'incorporer, qui en a fait un morceau si difficile à maîtriser. Elle m'a demandé un travail énorme.

Si tu écoutes l'originale et la manière dont The Beatles la jouaient, tu t'apercevras que c'est un morceau très profond sur les plans esthétique et harmonique. La mélodie est extraordinaire. L'histoire et les paroles, n'en parlons pas ! C'est une chanson tellement géniale que ça en devient ridicule.

Il existe peu de chansons qui peuvent te faire découvrir un coin du monde que tu ne connais pas en te donnant l'impression que tu y es. Penny Lane te transporte dans ce petit village du nord de l'Angleterre. Tu imagines sans peine cette journée pluvieuse et ces pompiers qui courent vers le salon du barbier. The Beatles pouvaient te faire voyager. Ils t'emmenaient partout avec eux à mesure que leur carrière se développait et qu'ils avançaient dans leurs expérimentations,".

Al Di Meola : mes 10 chansons préférées des Beatles
Day Tripper

"Même si cette chanson n'a pas trouvé sa place sur mon disque, elle n'en est pas moins une de mes préférées. J'adorais cette chanson quand j'étais gosse, et c'est toujours le cas. Ce riff est l'un des plus cool qui aient existé. C'est tout simplement le meilleur.

Et même si je n'ai pas pu jouer cette chanson de la manière dont j'ai joué les autres pour la production de ce disque, ça n'atténue en rien mon enthousiasme à son sujet. C'est une chanson fabuleuse de bout en bout".

Al Di Meola : mes 10 chansons préférées des Beatles
Paperback Writer

"Encore un de ces riffs de folie. Il démarre d'un coup et t'emporte avec lui. J'adore ce qu'ils ont fait de cette chanson. Elle est bourrée d'énergie.

Elle a été composée au début de leur période intermédiaire, celle pendant laquelle ils se préparaient à abandonner leurs chansons d'amour, d'une certaine manière. Et c'est une chanson qui a une histoire aussi. Je me rappelle l'avoir entendue à la radio quand j'étais gosse et me dire qu'elle était vraiment super".

Al Di Meola : mes 10 chansons préférées des Beatles
She's Leaving Home

"Ce qui est intéressant, c'est que c'est une autre de ces chansons qui ne faisaient pas partie de mes préférées au départ, mais quand j'ai commencé à me pencher dessus, je me suis rendu compte que c'était vraiment une très belle chanson. Sgt. Pepper est un disque d'une telle force, et cette chanson possède un caractère plus doux (et il faut bien le dire un message plutôt triste), que je n'y étais pas préparé. Je penchais plus pour des titres comme Getting Better.

Mais j'ai commencé à travailler dessus et je m'y suis attaché. C'est une chanson sentimentale d'une grande beauté et tout simplement sublime. C'est une chanson qui fait pleurer le public, dont le public comprend le message. J'ai vraiment appris à l'apprécier à sa juste valeur".

Al Di Meola : mes 10 chansons préférées des Beatles
A Day In The Life

"C'est l'une des mélodies les plus pures qui aient jamais existé. Quand tu peux juste te laisser porter par la mélodie et oublier les paroles, c'est là que tu te dis 'Man, tu peux pas faire plus profond que ça'. Et en même temps, tu peux facilement chanter la chanson.

Évidemment, il y a plein d'autres aspects qui font de cette chanson une super chanson : la production, les paroles, les histoires qu'elle raconte, les changements d'émotions, d'humeur. Tout ça est sans précédent. C'est John qui l'a en grande partie composée, mais Paul en a composé la section du milieu. Deux morceaux de musique si différents qui marchent si bien ensemble ! Ces deux se faisaient une concurrence très positive, très fructueuse. Ils avaient chacun quelque-chose de bien spécifique, de bien à eux, et ensemble ils étaient incroyables".

Share this Article
Google+

Most Popular

Edition: FR
TopView classic version