10 solos de basse qui tuent

4th Mar 2011 | 17:13

Une sélection des solos de basse favoris de MusicRadar en vidéo, sans ordre particulier.

Cher/es Bassistes! Vous connaissez tous / toutes votre rôle dans le groupe! Votre boulot c'est de maintenir le groove, de conserver le rythme, d'enrichir les lignes de basses. Nous le savons, la guitare basse n'est pas l'instrument le plus réputé pour les solos…

Laissez parler la bête qui est en vous!

Tout à fait. Après tout, pourquoi est-ce que seuls les guitaristes et les claviéristes auraient le droit au nirvana sonore? Ok, l'humble guitare basse n'a pas la réputation d'un instrument de soliste, mais c'est justement pour ça que ça en jette d'autant plus quand les grands de la basse nous balancent un riff torride et fulgurant à nous dévisser la tête!

Allons donc faire un tour d'horizon des vidéos des 10 solos préférés de MusicRadar ! A vos marques… prêts… riffez!

Et tout d'abord :Les Claypool

Les Claypool (Primus) - Tommy The Cat

Le bassiste de Primus, Les Claypool, qui avait passé son audition pour faire partie de Metallica suite au décès de Cliff Burton, aurait été écarté parce qu'il était trop bon, info ou intox?

La ligne de basse de Tommy The Cat, le tube de 1991 de Primus, consiste surtout en un long solo de basse. Mais il s'agrémente vers la fin d'une partie solo reconnaissable et particulièrement appréciable, Enjoy!

Nick Oliveri (Queens Of The Stone Age) - No One Knows

Un solo un peu particulier : il se classe de justesse dans la catégorie des solos tout en se trouvant à la limite d'être classé parmi les courts refrains.

Dans tous les cas, le travail de tueur de Nick Oliveri à la basse sur ce tube monstre de Queens Of The Stone Age mérite incontestablement une place sur notre liste. Quand Oliveri amorce son ascension du manche pour débarquer dans les médiums et qu'il commence son duo avec la guitare lead de Josh Homme, on sent jusqu'au fond du ventre ce qu'est le Rock!

John Myung (Dream Theater) - The Dance Of Eternity

Quand on vous a demandé, à vous, fidèles lecteurs de MusicRadar, de voter pour le plus grand bassiste de tous les temps, John Myung, de Dream Theater fût le gagnant incontesté. Du coup, on a de fortes raisons de croire que vous n'avez pas vraiment besoin de nous pour faire l'éloge de sa maîtrise technique.

Son solo de basse sur The Dance Of Eternity, issue de l'album-concept du groupe, Metropolis Pt.2, en 1999, est souvent décrite par les fans de Dream Theater comme étant l'une des meilleures performances musicales de sa carrière.

Squarepusher - Solo Electric Bass 1

Squarepusher, alias Tom Jenkinson, est mieux connu pour ses contributions sur Warp Records en tant que musicien électronique, mais comme vous le constaterez, il est plutôt à l'aise avec une quatre cordes entre les mains.

Solo Electric 1 est bien plus qu'un solo de basse: c'est un album entièrement constitué de basse en solo. D'une durée de 40 mn, ce disque, qui a été enregistré à Paris en 2007, est peut-être un peu too much (il y a des limites à la quantité de basse qu'on peut ingurgiter!) Mais il prouve incontestablement que Jenkinson est passé maître dans l'art de cet instrument.

Jetez un œil à la vidéo ci-dessus, filmée lors d'une interview sur The Culture Show à l'époque de la sortie de cet album! Non seulement on y voit Jenkinson faisant étalage de ses compétences (donnez-vous 5 mn de riff), mais il reçoit en plus les éloges de Thom Yorke (Radiohead) et d'Andre 3000 (Outkast) – et ça, comme dirait l'autre, c'est la classe.

Cliff Burton (Metallica) - Anesthesia (Pulling Teeth)

Avant sa mort tragique dans un accident de bus, lors d'une tournée en 1986, Cliff Burton avait été proclamé pionnier de la basse heavy metal.

Le style distinct des morceaux de basse 'lead' de Burton a contribué à définir le son de Metallica au travers de leurs trois premiers albums, participant à bâtir le succès commercial du groupe, aujourd'hui acclamé par tous les critiques. Ce morceau instrumental de basse, extrait du disque de leurs débuts, Kill 'Em All, est sans aucun doute l'une de ses plus belles réussites.

Charles Mingus

Il serait inconcevable de parler des meilleures solos/parties de basse sans faire allusion à l'un des plus grands joueurs de jazz.

Charles Mingus était indéniablement un maître de la basse double manche, un vrai pionnier en matière de style de jeu sur cet instrument particulier. Il s'est vu attribuer le surnom de 'the angry man of jazz (l'homme en colère du jazz)' suite à son refus de faire des compromis sur son intégrité musicale. Jetez un œil sur son solo de basse ci-dessus pour vous donner une idée du grand bassiste qu'était vraiment Mingus!

Geddy Lee (Rush) - YYZ

On ne pourrait pas faire honneur aux grands solos de basse sans inclure un petit quelque-chose de Geddy Lee. Notamment parce qu'un certain nombre de bassistes figurant sur notre liste ont parlé de son jeu comme d'une inspiration à un moment ou à un autre, de quoi se pencher sur le sujet.

Il est également populaire parmi vous, fidèles lecteurs, qui l'avez placé en seconde position de notre classement des meilleurs bassistes Et avec le classique YYZ de Rush pour preuve à l'appui, on comprend facilement pourquoi.

Matt Freeman (Rancid) - Maxwell Murder

Le bassiste de Rancid, Matt Freeman, de part son style très distinct a vraiment une position à part du reste des bassistes de notre liste.

Plutôt que de jouer de la basse en slap ou en fingerstyle comme la plupart des bassistes de légende, Freeman est connu pour son jeu de basse extrêmement rapide en utilisant un médiator ultre-épais, le tout, en traçant sa route d'un bout à l'autre du manche.

Ce solo, extrait de l'album de Rancid de 1995,…And Out Come The Wolves, constitue toujours un moment fort des performances live du groupe, et met vraiment en évidence les prouesses de Freeman à la basse.

Flea (Red Hot Chili Peppers) - All Around The World

Le répertoire des Red Hot Chili Peppers ne manque pas d'exemples impressionnants de jeu de basse, et il serait difficile de nier que Flea est l'un des bassistes les plus charismatiques et les plus talentueux du monde, qui suscite notamment l'inspiration chez nombre de bassistes aujourd'hui.

L'un de nos solos préférés cependant, est un assaut de basse des plus courts. Ce qui ne l'empêche pas d'être mordant et fulgurant. Il fait l'ouverture de l'album Californication que le groupe a sorti en 1999. Superbe.

John Entwistle (The Who) - My Generation

Un vrai classique de la guitare basse. Non seulement le solo de basse de John Entwistle dans My Generation témoigne d'une maîtrise impressionnante au niveau des frettes, mais c'est également un morceau superbe sur le plan de la composition et du texte.

Le jeu des phrasés entre la basse d'Entwistle et la guitare de Pete Townshend reproduit à la perfection les allées et venues des parties vocales dominantes de la chanson. Et en plus, c'est une excuse toute trouvée pour publier cette vidéo classique et ignominieuse dans laquelle Keith Moon a abusé de la pyrotechnie de sa grosse caisse, terminant son apparition TV sur une note comment dire… explosive!

Voilà donc notre liste. Que pensez-vous de nos choix ? Pensez-vous qu'on a oublié quelque-chose d'important ? Donnez-nous votre avis en laissant un commentaire dessous ou via Facebook ou Twitter.


Vous avez aimé ? Alors lisez : Les 60 meilleurs bassistes de tous les temps

Restez connectés à MusicRadar : via Twitter, Facebook et YouTube

Rececvez MusicRadar directement dans votre boîte à lettres: Incrivez vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite

Share this Article
Google+
Edition: FR
TopView classic version