8 des meilleurs pads contrôleurs MIDI

30th Oct 2012 | 16:33

8 des meilleurs pads contrôleurs MIDI
Superpad

On est tous passés par là. Vous devez programmer une partie de batterie et tout ce que vous avez sous la main, c’est un clavier MIDI. Déjà pas mal, mais pas l'outil le plus approprié au monde pour créer des beats, surtout si vous êtes plus percussionniste que pianiste.

Une proposition beaucoup plus attrayante est de se tourner vers le format désormais traditionnel des pads disposés dans une matrice 4x4, configuration popularisée, à l'origine, par le classique Akai MPC60. Ce schéma vous permet de configurer un kit standard de sons de batterie offrant une position plus naturelle sous les doigts qu'un clavier ne pourra jamais le faire. Cela vous donne également un éventail beaucoup plus intuitif des cibles/pads à viser.

Ainsi, alors que ça ne remplacera pas (et ne doit pas remplacer !) votre clavier MIDI classique, l'ajout d'un pad contrôleur MIDI à votre configuration peut rapporter gros si vous avez régulièrement besoin de programmer des batteries.

Mais ce n’est pas tout, certains contrôleurs de ce type vont encore plus loin, comme vous pouvez le découvrir dans le numéro spécial 94 de Computer Music. Certains pads ont leur propre bibliothèque de sons, leurs propres logiciels instruments, tandis que d'autres fonctionnent davantage comme des instruments de percussion à part entière.

Lorsque vous choisissez un pad contrôleur, certaines choses sont à vérifier absolument. Un nombre suffisant de pads et de réglages étant le point le plus évident, les pads doivent également être facilement utilisables et réactifs afin de constituer des supports de choix pour les samples instrumentaux puissants, expressifs, et multicouches qui sont à notre disposition aujourd'hui. Les contrôleurs doivent également être faciles à configurer de manière à pouvoir les personnaliser et déclencher la palette de sons choisis. La commodité d'un seul connecteur USB pouvant traiter les données MIDI ne doit pas non plus être négligée. Pour réaliser au mieux ce tour d'horizon, nous ne nous sommes pas focalisés sur les sons à bord de ces pads, car notre hypothèse est que vous déclencherez les sons provenant d'instruments logiciels depuis votre station audio numérique. Maintenant que vous avez tout ça à l’esprit, voilà notre sélection des meilleurs pads midi actuels !

Pour un guide complet sur la programmation, l’enregistrement, le traitement et le mixage parfait de vos pistes de batterie, quels que soient leurs genres, jetez un œil sur le dernier Computer Music Special – The Ultimate Guide To Drums – en vente actuellement.

SUIVANT : Native Instruments Maschine Mikro

8 des meilleurs pads contrôleurs MIDI
Native Instruments Maschine Mikro
471,40 € PPC

La version allégée du célèbre pad contrôleur Maschine de Native Instruments, dûment nommé Maschine Mikro, est d’une valeur tout à fait exceptionnelle, en particulier si l'on tient compte du fait qu'il est livré avec son puissant step-séquenceur logiciel, ainsi q'une bibliothèque de samples de 6 Go et des exemplaires du logiciel Komplete Elements, sans oublier le célèbre synthé Massive.

Le logiciel Maschine est également livré aux formats plugins AU, RTAS et VST, et vous pouvez donc accéder à leur contenu via un plug-in dans votre station audio numérique ; mais le logiciel agit également comme un hôte pour plugins, ce qui signifie que vous pouvez accéder à tous vos effets tiers et sources sonores depuis le pad. Très bien pensé !

Étant presque de la même largeur qu’un ordinateur portable 13 pouces, ce contrôleur hyper portable Maschine Mikro est admirablement conçu et d’une solidité impressionnante, ce qui vous rassure d’entrée de jeu sur le fait que ce petit bijou ne se brisera pas sous les assauts répétés de vos beats endiablés.

Le seul véritable inconvénient réside dans l’interface qui n'est pas aussi intuitive que celle de Maschine. Ceci est largement dû à l’unique écran LCD du Maschine Mikro contre deux sur son grand frère, et également parce qu’il y a beaucoup moins de contrôles disponibles.

Maschine Mikro n'est pas seulement un excellent contrôleur autonome. Grâce à l'application 'Controller Editor' qui est fournie, il peut aussi facilement être configuré pour fonctionner comme interface de contrôle générique pour le logiciel de votre choix.

Comme contrôleur matériel, son manque d’encodeurs et de curseurs le desservent un peu, mais en dehors de ça, la jouabilité des pads en font un choix idéal pour intégrer des batteries, et en considérant sa capacité à accomplir cette tâche seule, le puissant Mikro est une bête.

Test du Native Instruments Maschine Mikro

8 des meilleurs pads contrôleurs MIDI
Arturia Spark
Environ 390 €

Présenté comme ‘Drum machine hybride’, le Spark d’Arturia allie l'interface classique d'une boîte à rythmes old-school, améliorée avec des boutons step-input de style TR, à un très bon instrument logiciel.

Le contrôleur matériel, principalement conçu pour être couplé avec le logiciel Spark qui l'accompagne, est d’un design épuré, hérissé de boutons et de touches. Il ressemble d’ailleurs suffisamment à une machine à rythmes vintage pour vous faire croire que les sons viennent du contrôleur et non de votre ordinateur.

Huit pads de batterie le long du bord inférieur peuvent être répartis entre deux banques pour un total de 16 déclencheurs programmables, bien qu’on aurait préféré y voir juste 16 pads. Trois potards par bloc au dessus de chaque pad permettent un accès instantané à vos paramètres favoris, tandis que six autres boutons et un contrôleur X / Y permettent d’ajuster le filtre, les envois d'effets et le mix du pad sélectionné.

Dans ce domaine, Spark excelle à la manière d’une boîte à rythmes old-school qui regorge de sons de qualité, mais couplé avec son logiciel de contrôle MIDI (également inclus), ce dernier devient un contrôleur MIDI plus générique, avec une gamme de pads assignables, et une accessibilité intégrale aux boutons et interrupteurs.

Perché en haut de l'échelle des prix, Spark est un mélange fascinant d'ancien et de moderne, exactement le genre de chose que nous attendions d’Arturia. C’est peut-être plus qu’il n’en faut si vous recherchez un contrôleur classique, mais si vous avez des ambitions plus élevées pour votre pad, les fonctionnalités supplémentaires, la polyvalence et l’énorme bibliothèque de sons pourraient bien vous faire pencher pour Spark.

Lire le test complet du Spark Arturia

8 des meilleurs pads contrôleurs MIDI
Akai MPD26
210 € PPC

Si vous aimez l'idée de contrôler votre station audio numérique en utilisant le pad miniature MPC d’Akai, la gamme de contrôleurs USB MIDI ‘MPD’ mérite sans aucun doute votre plus grande attention.

Pour ce tour d'horizon, nous nous concentrerons sur le MPD26, qui dispose de 16 pads batteries, disposés dans un schéma traditionnel 4x4, qui peuvent être répartis entre quatre banques pour déclencher un total de 64 sons différents. Six boutons rotatifs et six faders peuvent également être affectés à l’envoi continu des données du contrôleur à votre station audio numérique.

Le MPD26 possède les même pads sensibles à la rapidité et à la pression que ceux utilisés sur le Akai MPC2500, autant dire qu’on en a pour son argent – super sensation de surface sur les pads et une bonne réponse au toucher. Avec sa fabrication solide, le MPD26 a un pédigrée enviable, offrant la même technologie core qui a assuré l’immense succès de la gamme MPC.

En plus de posséder les contrôles de volumes et les 16 pads essentiels, on retrouve sur ce modèle, avec la fonction de répétition de note, le même super feeling qu’avec le MPC.

Avec un peu de peaufinage, on a réussi à accéder à la banque des boutons de transport pour lancer la lecture, l’arrêt, l’avance rapide, le rembobinage et les fonctions d’enregistrement avec notre station audio numérique (Logic Pro 9). C’est un gros bonus d’avoir les contrôles de transport accessibles sur le pad car cela facilite la prise en main de la navigation entre les morceaux lorsque vous programmez.

Six faders, six boutons et un total effectif de 64 pads disponibles sera probablement suffisant pour la plupart des utilisateurs, mais si vous avez besoin de plus de souplesse du côté des contrôles, le MPD32 est le modèle vers lequel vous devriez vous tourner, avec huit boutons, huit faders et huit switchs. Cependant, comme pad de qualité à tout faire, bourré de caractéristiques et à un prix abordable, le MPD26 est un choix idéal.

En savoir plus sur l’Akai MPD26

8 des meilleurs pads contrôleurs MIDI
Korg PadKONTROL
199,90 € PPC

Bien qu'à première vue le PadKONTROL puisse donner l’impression d’être l’une des consoles les plus rudimentaires testée ici, il possède des qualités qui valent incontestablement le détour.

Parmi elles, une entrée pédale pour déclencher les kicks de grosse caisse ou les cymbales, un excellent pad X / Y directement issu du Pad du Korg Kaoss et la possibilité d’assigner les paramètres logiciel de votre choix aux axes X et Y. Le pied !

En raison de sa simplicité de configuration et d’utilisation, le PadKONTROL a été l'un des pads les plus faciles à tester ici. Même s’il est livré avec son propre logiciel éditeur, vous êtes en droit de ne pas l’installer (à la place, il vous suffit de brancher un câble USB et de commencer à assigner vos sons).

L’alimentation et les données transitent par le câble USB, bien qu'il y ait une prise de courant (DC) sur le côté de l'appareil dans laquelle vous pourrez brancher une alimentation secteur en option si votre batterie d'ordinateur portable ne fournit pas assez de jus, ou si vous souhaitez vous brancher sur secteur dans le but d'alléger la charge d’un concentrateur USB par exemple.

Affecter des pads pour déclencher des notes MIDI relèvent de la simplicité même : enclenchez juste le pad que vous voulez assigner et tournez le bouton rotatif pour modifier la valeur de la note. Vous pouvez enclencher les pads tout en faisant défiler les notes et écouter les sons que vous voulez attribuer, ce qui accélère vraiment les choses si vous ne savez pas quelles notes correspondent à quels sons dans votre instrument logiciel.

Un pad à tout faire conçu par l'un des plus grands fabricants sur le marché, le PadKONTROL est sur le marché depuis 2006. Voilà ce qu’on appelle une référence !

Lire le test du Korg PadKONTROL

8 des meilleurs pads contrôleurs MIDI
Novation Launchpad
179 € PPC

Conçu par Novation en collaboration avec Ableton, la première fonction du Launchpad est de servir d’interface matérielle de contrôle servant à déclencher des sons depuis la très populaire station audio numérique Live. À cette fin, vous trouverez une version allégée d’Ableton Live dans la boîte.

Cette palette, qui semble tout droit sortie du vaisseau d’ET, est solide et pourtant incroyablement légère, sa forme carrée est séduisante, et on apprécie aussi ses quatre pieds extra-adhérents qui l'empêche de glisser. Un port USB situé dans le coin supérieur droit relie le Launchpad à votre ordinateur, faisant transiter les données et l’alimentation.

Lorsqu’il est combiné avec l’excellent logiciel Automap 4 de Novation, le Launchpad devient un contrôleur universel capable d'interagir avec les plug-ins de la plupart des stations audionumériques, et avec son éventail impressionnant de 64 pads, disposés en une matrice 8x8, il vous donnerait presqu’envie d’avoir des doigts supplémentaires. Hélas, pas encore en option…

Malheureusement, les pads ne sont pas sensibles à la rapidité, ce qui est loin d’être idéal pour programmer des phrasés expressifs. Les boutons supplémentaires situés sur le haut et le côté droit du pad comprennent la sélection des modes et des pages lorsqu'ils sont utilisés avec Ableton Live mais se transforment en pads supplémentaires lorsque le launchpad est utilisé avec Automap. Les numéros de notes peuvent quant à eux être réaffectés assez facilement en utilisant la page d’édition de mappage du logiciel.

En fin de compte, même si le Launchpad fonctionne à merveille comme une extension de Live, le nombre impressionnant de pads dont il dispose ne suffit pas à compenser ses lacunes (expressivité) en tant que contrôleur générique pour une utilisation avec d'autres applications.

Si vous n’utilisez pas Ableton Live, ou que vous cherchez simplement à programmer des beats, il est probablement mieux d'aller voir ailleurs, car ce pad est vraiment destiné à être un déclencheur de sons – une tâche, et il faut le noter, pour laquelle il excelle.

Lire le test du Launchpad Novation

8 des meilleurs pads contrôleurs MIDI
Alesis Performance Pad Pro
336 € PPC

Avec l’Octapad de Roland, le Performance Pad Pro d’Alesis est l'une des deux seules unités figurant dans notre tour d'horizon que vous pouvez réellement frapper avec des baguettes.

Avec huit pads déclencheurs disposés en 4x2 rangées, le Performance Pad est livré avec une bibliothèque intégrée de 500 ensembles de sons qui peuvent être redirigés vers un système de sonorisation ou un enregistreur, et une entrée mini-jack stéréo pour brancher un lecteur MP3 et jouer par-dessus.

Cependant, et c’est assez rare, la sortie MIDI est une sortie DIN à cinq broches. Contrairement à tous les autres pads en test dans ce tour d’horizon, il n'y a pas de connecteur USB pour un raccordement facile à une station audionumérique Mac ou PC, vous aurez donc besoin de le connecter par l'intermédiaire d'une interface MIDI externe.

Le Performance Pad Pro est de conception robuste comme vous pouvez vous y attendre d’un pad créé pour être malmené avec des baguettes, mais contrairement à l’Octapad, les pads ne dépassent pas vraiment de la surface (par conséquent, les bords en plastique noir brillant peuvent être vulnérables aux traces et rayures lorsque votre enthousiasme devient imprécis!)

Les claviers dynamiques ne le sont pas autant que nous le souhaiterions (avec de légers coups de baguette, vous n’obtiendrez rien d’autre que du silence), et les sons doux ne produisent un effet qu’à une vitesse moyenne. Il ne semble pas non plus y avoir moyen d’ajuster la sensibilité des pads au-delà des trois courbes de vélocité prédéfinies douce, moyenne et dure, ou des huit niveaux de vélocité fixes.

Dans l'ensemble, donc, le Performance Pad Pro est un choix assez décent si vous voulez vraiment faire du bruit, mais il est beaucoup plus adapté pour la scène que pour le studio.

Lire le test integral de l’Alesis Performance Pad Pro

8 des meilleurs pads contrôleurs MIDI
Roland Octapad SPD-30
880 € PPC environ

Le Roland Octapad est entré en scène en 1985, à l’époque où l'original PAD-8 Version a fait ses débuts.

Plusieurs générations plus tard, le dernier modèle nommé SPD-30 combine le traditionnel huit pads à une interface accessible aux baguettes, une multitude de sons et d'effets à bord, une entrée audio et un looper de phrases. Il est équipé de deux ports standards MIDI et d'un connecteur USB, et vous avez également la possibilité de brancher une clé USB pour étendre vos capacités de stockage.

Le SPD-30 est alimenté sur secteur via un bloc d'alimentation inclus, et la seule autre chose que vous trouverez dans la boîte, c’est le mode d'emploi. Que les autres fabricants prennent des notes : ce tome complet et informatif est une véritable bouffée d’air frais par rapport aux autres modes d’emploi des pads testés ici.

A l’usage, les pads dérivés de la V-Drum ont un excellent rebond et s’avèrent être merveilleux à jouer. Ils sont par ailleurs assez grands pour fournir des cibles convenables. L’unité est également équipée de cinq entrées pour des dispositifs MIDI optionnels, tels que des pads de kicks, caisses claires, charleston ou cymbales.

Affecter des numéros de notes aux pads une fois que vous avez branché le SPD-30 à votre station audionumérique est simplissime. On bénit le grand et lumineux écran LCD et les nombreux contrôles de navigation. Vous avez juste à appuyer sur un pad et à tourner un bouton pour définir le nombre de notes que le pad doit transmettre à votre logiciel, et il y a suffisamment d'options d’ajustement de la sensibilité pour satisfaire le plus exigeant des percussionnistes.

Il n’y a peut-être aucuns boutons ou faders assignables, mais si vous êtes batteur, cette petite merveille va vous donner le sourire jusqu’aux oreilles, c'est tout simplement fantastique !

Lire le test complet du Roland Octapad PSD-30

8 des meilleurs pads contrôleurs MIDI
Vestax PAD-One
214 € PPC

De loin le plus petit des pads de ce tour d'horizon, le PAD-One dispose de 12 pads rétro-éclairés en silicone plutôt que les 16 classiques, ce qui permet un design plus court, un peu en forme de lingot d’or. Au vu du prix, avouez que c’est pas mal !

En clin d'œil à Akai, quatre banques de pads sont disponibles, portant le nombre de pads opérationnels au chiffre impressionnant de 48. Les pads ont une texture caoutchouteuse satisfaisante avec un bon rebond, ils sont tactiles et réactifs. Eclairés en vert au repos, chaque pad clignote en orange lorsqu'il est frappé pour indiquer la transmission de données MIDI.

Le PAD-One est très simple à installer, nécessitant uniquement la connexion d'un câble USB pour l'alimentation et les données MIDI. Les seuls autres connecteurs sont une sortie MIDI à 6 broches et une prise pour une option d'alimentation secteur (DC). Affecter des numéros de notes aux pads ne nous a pris que quelques secondes, sans aucun coup d’œil sur le mode d’emploi. Il suffit d'appuyer sur le bouton Edit, d’activer un pad et de faire défiler jusqu'au numéro de note MIDI désiré.

La finition en métal anodisé procure au PAD-One une apparence solide et durable, épousant parfaitement le design actuel des MacBook portables. Malheureusement, le bouton principal paraît un peu cheap, et le bouton Edit est miniature. Le pad X / Y, utilisé pour contrôler le taux et la vitesse de la fonction roll, sent également l’économie de coût, et on l’a trouvé un peu imprécis.

Ces petits désagréments mis à part, on a plutôt bien aimé ce petit pad compact et abordable qui s’avère particulièrement rentable pour accéder à 48 pads sur un si petit espace.

En savoir plus sur le Vestax PAD-One

Share this Article
Google+
Edition: FR
TopView classic version